:: The sun is shining like you knew it would. :: Show me your ID :: Les validés
Nathan J. Hungtinton - Always haunted by your ghost
avatar
Nathan J. Hungtinton
Messages : 48
Date d'inscription : 20/07/2015
Célébrité : Jensen Ackles
Crédit : Faith


Emploi : Photographe professionnel
love out loud : Seul au monde

Lun 20 Juil - 2:54
Nathan
Jake
Hungtinton
Ton sourire me manque ... mais le mien me manque encore plus
i.  identité
» nom complet
Nathan Jake Hungtinton
» Date de naissance
1er mars 1982 (33 ans)
» Lieu d'origine
Los Angeles, Californie, États-Unis
» Profession
Photographe professionnel
» Orientation sexuelle
Hétérosexuel
» Situation amoureuse
Célibataire
» Groupe :Welcome to the jungle » Avatar : Jensen Ackles » Crédit : Faith
ii.  personnage
Et t'as des habitudes, des manies ? Bonnes ou mauvaises, on veut tout savoir. Alors déballe ton sac.
Classe ses céréales par ordre alphabétique dans le garde-manger - Embrasse toujours son appareil photo avant de prendre un cliché - Ne supporte pas les chats - Chante sous la douche - Porte des bas blancs uniquement - Est un vrai gamin quand il est malade - Nettoie son auto de 2 à 3 fois par semaine - Ne fait son lit que quand il a de la visite - A une collection de timbre  
Un rêve ?
Romantique et traditionnel dans l'âme, il rêve de se marier et de fonder une petite famille avec la femme à qui il aura réussi à passer la bague. Il est loin de réaliser son rêve. Depuis qu'il a fait sa première demande en mariage, il a tellement peur de se faire rejeter de nouveau qu'il baisse les bras facilement devant une nouvelle relation
Une phobie ?
La trentaine dépassée, il a peur de finir sa vie seule. Il a toutefois encore plus peur de recroiser dans les rues sa première flamme, les cicatrices du passé rouvriraient instantanément et il essaie de se convaincre actuellement qu'il est prêt à passer à autre chose.  
Hey, on est à Hollywood après tout, et puis, ça restera entre nous... C'est qui ton celebrity crush ?Blake Lively  
iii.  IRL
» Pseudo et Prénom : Franou
» Age : 23 ans
» Localisation : Québec, QC
» Comment as-tu découvert STFU ? Google
» Taux de présence : 6 jours sur 7
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Nathan J. Hungtinton
Messages : 48
Date d'inscription : 20/07/2015
Célébrité : Jensen Ackles
Crédit : Faith


Emploi : Photographe professionnel
love out loud : Seul au monde

Lun 20 Juil - 2:55
iv.  Histoire
Did you forget that I was even alive ? Did you forget everything we ever had ?


We should never grow up


C’est le 1er mars 1982 que la première ligne de mon histoire débuta, la journée où qu’après tous ses efforts ma mère eut le bonheur de m’entendre pousser mon premier cri. La grossesse de ma mère n’avait pas été de tout repos, de me voir en parfaite santé l’avait alors soulagé. Mes parents avaient toutefois bien décidés, avant même de constaté que j’avais hérité des yeux verts de mon grand-père Hungtinton, que je serais leur unique fils. Ils avaient trop eu peur de perdre ma mère plus d’une fois alors que moi je profitais de ce confort maternel qui ne dure que 9 mois.  Je n’ai pas eu une enfance bien difficile, simplement de longues soirées éternelles. En effet mon père était diplomate, il y avait donc bien des soirées où mes parents se battaient avec moi qui essayait toujours d’enlever mon nœud papillon en même temps que d’essayer de faire belle parure aux gens. Les enfants se faisaient rares dans ces soirées, les autres devaient sans aucun doute se faire garder par une nounou. Je n’ai jamais eu ce luxe, ma mère préférait de loin être la seule et unique responsable de mon éducation. Elle n’avait aucune honte et s’était même avec fierté qu’elle se proclamait femme au foyer, elle vantait souvent mes mérites d’ailleurs d’être un petit garçon si sage et respectueux avec tous ces adultes.

J’avais 3 ans et demi avec une dent cassée quand mon premier cousin Chris vit le jour.  Je me souviens de mon énervement t à l’idée d’avoir quelqu’un avec qui jouer souvent puis de ma réaction quand je l’avais vu la première fois qui fut totalement à l’opposé. Comment un petit être comme ça pouvait m’aider à construire des châteaux de sable sur l’une des plages du pacifique ? J’ai donc décidé de prendre mon mal en patience, ce que m’avait demandé ma mère parce qu’il n’était encore qu’un bébé après tout. Quand j’ai réussit à le faire rire pour la première fois avec l’un de ces jouets, je me suis attaché aussitôt. Puis avec les années nous sommes devenus les meilleurs amis du monde, il était un frère à mes yeux. Il eut une petite sœur de son côté que je ne lui enviai pas vraiment vu son petit caractère, mais comme petite cousine elle était parfaite à mes yeux. J’ai eu également d’autres cousins et cousines, mais je n’ai jamais été aussi proche que ceux-ci.


Ireland, should be a nice place... right ?


À dix ans ma vie chamboula complètement. Un grand départ pour l’Europe, mon père avait obtenu un poste à l’ambassade des États-Unis en Irlande. À prime abord, j’avais été vraiment excité à l’idée d’aller aux pays des Lucky Charms, ma mère m’avait vendu la destination comme ça. Toutefois, il ne fallut qu’un mois là-bas pour que tout cet engouement baisse littéralement et mon ennui monte en flèche. À l’école on ne parlait que de mon accent américain et bien que je n’avais pas l’impression qu’il riait réellement de moi j’étais fatigué d’en entendre parler. Moi qui étais un enfant hyper sociable à l’habitude, j’avais restreint mon envie de parler pour ne pas me faire achaler avec mon accent. Mes anciens amis me manquaient et surtout mon meilleur ami, Chris. Le temps fit son œuvre et je me recréai une nouvelle vie dans ce pays celtique sous les paroles encourageante de ma mère qui ne cessait de me dire que j’allais tomber en amour avec l’Irlande. Pendant ce temps moi et Chris on s’envoyait des cartes postales, nous avons déjà tenté de nous envoyer une bouteille à la mer, mais jusqu’à maintenant nous n’en avons jamais eu de nouvelles. On s’est perdu de vue quelque peu, on se revoyait uniquement durant le temps des fêtes lorsqu’on retournait aux États-Unis. On s’est rapproché énormément quand nous avons commencé à jouer au même jeu en ligne, nous nous racontions toute notre vie alors avec notre micro en même temps de défaire la tronche de nos ennemis.

Ma mère avait bien eue raison en quelque sorte, j’étais tombé amoureux de l’Irlande ou plutôt d’une Irlandaise. Elle s’appelait Ellen O’Ceallaigh, elle faisait partie d’un petit groupe d’amis et comme l’un de mes amis avait commencé à sortir avec une fille de son groupe nos deux gangs se sont vite réunies. Je crois qu’à la base mon coup de foudre ne fut pas réciproque. Je n’étais pas habitué aux filles alors je ne savais pas trop quoi faire, je m’efforçais donc d’être gentil et de lui parler le plus que je pouvais sans trop vouloir accélérer les choses. Plus je la connaissais et plus j’étais amoureux, j’avais vraiment l’impression d’être un idiot en sa présence je ne m’étais jamais senti comme ça auparavant.  J’adorais notre nouvel gang, nous avions toujours du fun sur l’heure du dîner, mais toute belle chose a une fin.

I should have die with them. I don't deserve it.


C’était la soirée de notre vie qu’on s’était dit pendant deux semaines. Quelle belle phrase ironique pour  mes trois amis qui ont laissé leur vie durant cette soirée. C’était la première fois que je consommais de l’alcool, je voulais faire mon cool moi aussi comme mes autres amis, mais surtout parce qu’Ellen le faisait et que je ne voulais pas paraître d’une mauviette devant elle. Une soirée remarquable jusqu’à ce que je sois trop saoul pour considérer que mon ami encore plus ivre que moi puisse amplement conduire et de ne même pas avoir la pensée de l’arrêter. Mon visage parsemé du sang des deux victimes de cet accident de voiture qui venait de se produire. Mon bras cassé qui n’avait aucune importance à mes yeux, je voulais être mort moi aussi. J’étais aussi responsable que mes deux amis. Sur les 5 qui étaient dans la voiture, nous étions les deux seuls à avoir survécu. Tout mon être était brisé, je venais de comprendre le sens de la vie et à quel point elle pouvait changer du jour au lendemain. Toute l’école avait été chamboulée, mais personne ne pouvait comprendre à quel point moi et Ellen nous étions affectés. Nos yeux avaient capté chaque mouvement, nos oreilles avaient entendu chaque cri, nous avions eu l’odeur du sang chaud de nos amis à même nos visages. J’avais l’impression d’être un meurtrier bien malgré moi. Quand mes yeux verts se posaient dans ceux d’Ellen, il n’y avait plus l’étincelle amoureuse comme autrefois mais plutôt l’espoir qu’elle ne se sente pas aussi coupable que moi parce que c’était insupportable. J’ai tout fait pour la consoler et l’encourager, j’essayais de me convaincre en même temps que ce que je lui disais était la vérité et que je n’avais pas besoin de culpabilisé.

Cet évènement nous a énormément rapprochés moi et Ellen, toutefois ce n’est que plusieurs mois plus tard que nos deux cœurs acceptèrent de laisser davantage de place à l’amour qui naissait entre nous deux au lieu de ce chagrin terrible qui les avait totalement noyés pendant tous ces mois. Je n’avais jamais eu l’occasion auparavant d’avoir une autre petite copine et je ne pouvais donc faire aucun comparatif, mais pour moi c’était un amour parfait. Je ne pouvais rien demander de mieux que de me retrouver le matin à ses côtés puis mes mains dans ses cheveux à mon réveil et de voir apparaître son petit sourire quand elle décidait finalement d’ouvrir ses yeux pour me regarder. Peu de temps après tante Maggie, la petite sœur de ma mère, tomba gravement malade si bien que ma mère décida de partir la rejoindre à Los Angeles. Je n’ai jamais aimé trop les histoires d’hôpital ni les termes scientifiques, la seule chose que je savais c’était qu’il lui fallait une greffe de cœur et que le nombre de donneurs étaient peu encourageant. Un an plus tard, ma mère était détruite parce que les espoirs étaient de plus en plus vains alors que moi je filais le parfait petit amour irlandais. Elle ne supportait plus de voir sa sœur souffrir, encore moins de voir le grand chagrin de ses deux nièces qui n’avaient même pas encore atteint l’adolescence. Vivre dans cette ambiance continuelle loin de son fils unique et son mari l’a vite emporté dans une démence.


Mommy, what happened to our family ?



J’étais endormi au côté d’Ellen quand mon cellulaire a sonné et que j’ai décroché puis que mon père m’a sommé de m’en venir sur le champ à la maison, seul. Mon père ne me parlait jamais sur ce ton, c’est le visage inquiet que j’ai quitté les bras d’Ellen ce matin-là pour retourner à la résidence familiale. Mon père était anéanti, sa valise était à côté de lui. Ma mère voulait tout faire pour sauver sa sœur. Elle avait tout planifié, sauf se manquer. Elle avait la lettre d’excuse, les recherches effectués pour être certaine que sa marche, elle avait attendu que sa sœur s’endorme sur son lit d’hôpital puis elle avait tenté de s’enlever la vie. Elle tira la corde d’urgence même si son poignet gauche était en sang. Elle voulut s’attaquer au bras droit, mais les infirmiers étaient déjà arrivés sur les lieux. Elle fut alors placée dans une chambre d’un institut psychiatrique où elle passa plusieurs mois. Je suis resté quelques semaines encore en Irlande pour conclure notre vie là-bas, il n’était pas question que je reste loin de ma mère encore. Mon père était déjà parti la rejoindre et avait déjà quitté son emploi à l’ambassade. Il m’a cependant supplié de ne rien dire à personne, pour l’apparence de notre famille. Il fallait dire qu’il n’y avait rien de glorieux à ce que la femme d’un diplomate tente de se suicider. J’ai tout gardé pour moi. J’ai même mentit à Ellen à ce sujet, c’était plus facile d’inventer une maladie que de lui dire la vérité. Je lui proposai un plan fou, celui de partir avec moi pour l’Amérique. Je ne sais pas si c’est parce que son frère était sur l’autre continent qui aida ou l’amour qu’on vivait tous les deux qui aidèrent le plus, mais peu de temps après nous louions notre premier appartement californien.


Nathan + Ellen




La vie se replaça, sauf pour Maggie qui arrêta de souffrir et mourut dans l’année. Ma mère en souffrit beaucoup, mais mon père sut l’épauler et la remettre sur pied pour que la chute soit moins terrible que la dernière fois. De mon côté ma vie avec Ellen était encore mieux qu’en Irlande. Nous avions notre propre petit nid d’amour et plus nos parents sur le dos. Notre couple avait survécu à passer tous ces drames et à la cohabitation. Il n’y avait aucun doute que pour moi c’était la femme de ma vie. J’étais si fier de notre couple et amoureux que je me suis dit qu’il était temps pour nous que je lui fasse la grande demande, qu’elle devienne Mme Hungtinton. Je crois qu’elle n’a jamais été aussi surprise que quand je lui ai fait la demande, elle ne savait pas quoi dire. Moi j’étais là à attendre au milieu de ce restaurant et elle a finit par dire qu’elle allait y penser. Deux jours plus tard ce fut à mon tour d’être surpris. Elle était partie de notre nid d’amour, sans même un mot. J’ai essayé de la contacter, j’ai essayé de la retrouver. C’est finalement Chris qui m’a convaincu de lâcher le morceau et qu’elle allait revenir par elle-même un jour ou l’autre.


Now


Mais voilà que plusieurs années plus tard, j’attends toujours. Dans cette ville toujours en mouvement je n’ai jamais revu ce sourire que j’aimais tant. Peut-être est-elle-même retournée en Irlande ? Je n’ai jamais eu de nouvelles et j’aurais dû tourner la page. J’ai eu plein de belles occasions avec toutes ces belles filles que je photographie, mais il y a toujours quelque chose qui accroche. Puis quand tout semble parfait c’est moi qui se dégonfle parce que je vis avec cette peur continuelle encore de me faire rejeter, mon cœur a tellement pris de temps à se rétablir à Ellen qu’il n’endurait pas une deuxième séparation encore. Depuis, j’ai principalement des aventures d’un soir sans plus. Je sais que je devrais passer à autre chose, ça fait des années de cette amourette irlandaise. Je vis ma vie au jour le jour pour l’instant et je verrai bien vers où elle me mènera prochainement.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Lun 20 Juil - 3:12
Bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Justyn D. Robbins
Messages : 173
Date d'inscription : 11/07/2015
Pseudo : L-odie
Célébrité : Stephen Amell
Crédit : .TRUST ISSUES


Emploi : Lieutenant Los Angeles Police Department
love out loud : La mort n’est qu’un jeu comparée à l’amour

Lun 20 Juil - 3:18
Bienvenue parmi nous

Bon courage pour la suite de ta présentation Excellent choix d'avatar

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Nathan J. Hungtinton
Messages : 48
Date d'inscription : 20/07/2015
Célébrité : Jensen Ackles
Crédit : Faith


Emploi : Photographe professionnel
love out loud : Seul au monde

Lun 20 Juil - 3:28
Merci beaucoup
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Lun 20 Juil - 9:59
Bienvenue sur le forum
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ellen C. O'Ceallaigh
Messages : 414
Date d'inscription : 04/11/2014
Pseudo : Elina
Célébrité : Olivia Wilde
Crédit : bombshell / tumblr


Emploi : Médecin à l'hôpital
love out loud : Libre comme l'air ~

Lun 20 Juil - 11:56
Bienvenue à toi et merci infiniment d'avoir choisi mon scénario !
*construit un temple en son honneur*

Bon courage pour ta fiche, et si tu as la moindre question, le moindre souci, n'hésite surtout pas à me harceler par MP !
Ou même si tu veux juste discuter


_________________
I do everything I want ▵
©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
N. Victoria Doland
Messages : 256
Date d'inscription : 04/02/2015
Célébrité : Emily Blunt.
Crédit : ©schizophrenic & gif by tumblr.


Emploi : Rédactrice en chef de la division californienne du magasine de mode international, Vogue.
love out loud : Fucked Up.

Lun 20 Juil - 12:33
Bienvenue parmi nous

_________________
I want my life so bad
I've got thick skin and an elastic heart but your blade it might be too sharp. I'm like a rubberband until you pull too hard. I may snap and I move fast but you won't see me fall apart. © alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Nathan J. Hungtinton
Messages : 48
Date d'inscription : 20/07/2015
Célébrité : Jensen Ackles
Crédit : Faith


Emploi : Photographe professionnel
love out loud : Seul au monde

Lun 20 Juil - 12:50
Merci à vous trois !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Leo A. Whitely
Messages : 516
Date d'inscription : 20/10/2014
Pseudo : betty
Célébrité : Aaron Paul
Crédit : alaska & tumblr


Emploi : Cascadeur, bassiste pour HPATD & co-créateur du Maverick - un resto que personne et tout le monde connaît
love out loud : yolo

Lun 20 Juil - 13:38
bienvenue sur STFU! Hâte d'en lire plusssss

_________________


« I take myself away. »

I take myself abroad. Making friends with strangers, making enemies of friends. When you're living outside the rules there are no rules to bend. Miles away from the dark days he says if you won't forget me, I won't forget you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Maé J. Appleby
Messages : 162
Date d'inscription : 02/07/2015
Pseudo : EVB
Célébrité : Jake Gyllenhaal
Crédit : tearsflight & anaëlle & jjg tumblr

Emploi : Producteur de films, dirige la Appleby Film Company
love out loud : En carton

Lun 20 Juil - 13:50
Bienvenue parmi nous et bon courage pour le reste de ta fiche

_________________

Flashing lights

We gonna take it to the moon, take it to the stars. We don't know what we could do to make it this far. So many scars, we about to take this whole thing to Mars ©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Chris A. Kenway
Messages : 169
Date d'inscription : 02/12/2014
Pseudo : Elina
Célébrité : Jared Padalecki
Crédit : psychotic bitch & tumblr


Emploi : Avocat
love out loud : Père célibataire

Lun 20 Juil - 22:09
Juste pour le plaisir, je te souhaite une nouvelle fois la bienvenue avec ton best friend
Parce que je me dois de poster ici avec Jared

_________________
My sweet heart ▵
©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Nathan J. Hungtinton
Messages : 48
Date d'inscription : 20/07/2015
Célébrité : Jensen Ackles
Crédit : Faith


Emploi : Photographe professionnel
love out loud : Seul au monde

Lun 20 Juil - 22:26
Merciiii pour les bienvenue  I love you

Ouiiiiii plein de belles choses à venir entre ces deux-là, peut-être au détriment du quotien intellectuel de chacun  :uhu:

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Chris A. Kenway
Messages : 169
Date d'inscription : 02/12/2014
Pseudo : Elina
Célébrité : Jared Padalecki
Crédit : psychotic bitch & tumblr


Emploi : Avocat
love out loud : Père célibataire

Lun 20 Juil - 22:33
Ouais c'est possible que quelques neurones se perdent en route :uhu:


_________________
My sweet heart ▵
©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Nathan J. Hungtinton
Messages : 48
Date d'inscription : 20/07/2015
Célébrité : Jensen Ackles
Crédit : Faith


Emploi : Photographe professionnel
love out loud : Seul au monde

Mar 21 Juil - 0:01
Ou plusieurs  



Bon je continue mon histoire, moitié de fait go go Arrow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ellen C. O'Ceallaigh
Messages : 414
Date d'inscription : 04/11/2014
Pseudo : Elina
Célébrité : Olivia Wilde
Crédit : bombshell / tumblr


Emploi : Médecin à l'hôpital
love out loud : Libre comme l'air ~

Mar 21 Juil - 2:56
C’est parfait, je valide !

_________________
I do everything I want ▵
©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Lachlan Phillips
Messages : 887
Date d'inscription : 14/05/2015
Pseudo : hobbes & chuck
Célébrité : Brody.
Crédit : silkstocking

Emploi : Sous-chef ; co-créateur du restaurant clandestin Maverick.
love out loud : heart skipped a beat.

Mar 21 Juil - 3:43
bienvenue, fellow caribou

_________________
You took me in gave me something to believe in. That big old smile is all you wore. Girl you make me want to feel. Things I never felt before. Girl you make me want to feel. Did I say I'm just a boy. Did I say I'm just a boy. You can hold me to that♛ by endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Nathan J. Hungtinton
Messages : 48
Date d'inscription : 20/07/2015
Célébrité : Jensen Ackles
Crédit : Faith


Emploi : Photographe professionnel
love out loud : Seul au monde

Mar 21 Juil - 4:10
Trop chou le caribou

Merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Andy B. Hovington
Messages : 178
Date d'inscription : 08/07/2015
Célébrité : Imogen Poots
Crédit : cilia

Emploi : propriétaire d'un studio yoga/militante "pacifiste"
love out loud : this is fucked up bro

Mar 21 Juil - 8:07
Bienvenue !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Mar 21 Juil - 13:43


v. Validation


CONGRATULATIONS !

YOU'RE ONE OF US ! Cheers ! Tu as passé l'étape de la présentation, tu nous as annoncé la couleur avec ton personnage et le RP s'ouvre à toi. Cependant, il te reste quelques petites choses à faire, encore.
RECENSER TON AVATAR est la première étape, car il y a une vieille dans le STAFF, sa mémoire lui joue des tours et elle serait capable de t'oublier, shame on her. Bref, mémé n'aura aucune excuse comme ça.
▲ Ensuite, il faut un entourage à ton personnage, à moins que tu aimes la solitude, mais hé, ça serait embêtant pour jouer. Aussi, il te faut faire une FICHE DE LIENS. Ou tu peux lui créer des amis aussi, en allant pondre un ou plusieurs SCÉNARIOS. Sans oublier que tu peux imaginer un LOGEMENT pour que ton personnage ait un toit au-dessus de la tête.
▲ Ah, et tu peux enfin TE LÂCHER DANS LE FLOOD !

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
 :: The sun is shining like you knew it would. :: Show me your ID :: Les validés
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les gros bras(Sybille et Nathan)
» Nathan et Sybille (Pv : Syb' <3)
» Sybille a besoin de se défouler {Nathan
» Présentation Virginie/Nathan.
» Nathan et Syb' (Avant l'enlèvement de Sybille)