:: The sun is shining like you knew it would. :: Show me your ID :: Les validés
AMEN + Trompe-toi, sois imprudent, tout n’est pas fragile.
avatar
Amen E. Wild-Ricci
Messages : 10
Date d'inscription : 29/07/2015
Pseudo : BLIZZARD. (aka alex/gwen as u want.)
Célébrité : Lindsay Hansen.
Crédit : Jay K./Desmond ♥ (ava), .stay away (signa)

Emploi : serveuse à mi-temps.

Mer 29 Juil - 19:25
Amen
Eleana
Wild-Ricci
Et dans les bars du port, je cherche magie noire pour délivrer mon corps du sort qu'on m'a jeté.
i.  identité
» nom complet
Amen, premier prénom singulier dont tes parents t'ont affublé en hommage au bonhomme là-haut. Eleana, second prénom beaucoup plus simple, plus répandue, moins surprenant. Comme quoi, on passe d'un extrême à l'autre dans cette famille. Wild-Ricci, la tradition veut que l'enfant porte le nom de son père, Ricci en l’occurrence. Mais toi, t'as trouvée ça important de garder celui de jeune fille de ta mère, soit Wild. Tes parents n'étaient guère d'accord d'ailleurs.
» Date de naissance
T'as vue le jour un certain quatorze février. Tes parents y ont vue un signe et même toi, t'aimes penser que ta venue au monde le jour de l'amour n'est pas qu'une simple coïncidence. Tu viens tout juste d'entrée dans ta vingt-et-unième année de vie.
» Lieu d'origine
T'as vue le jour en Italie, dans la belle ville qu'est Rome. Un pays magique, cher à ton coeur, que tu comptes retrouver un jour.
» Profession
T'as décroché un petit job en tant que serveuse dans un bar. C'est loin du grand rêve de ta vie, de tes ambitions fulgurantes, mais t'es pas du genre à cracher dans la soupe. Puis faut l'admettre de toute façon, t'es pas venue au monde avec une petite cuillère en argent dans la bouche alors t'es pas en mesure de faire la difficile. En plus de ça, tu tentes de te faire une petite place dans le monde de la photographie, univers qui te passionne depuis toujours.
» Orientation sexuelle
Il te serait difficile d'affirmer quoi que ce soit de ce côté là. Naturellement, tu dirais que t'es attirée par les hommes, mais.. c'est un poil compliqué. De toute façon, à quoi bon se poser la question ? T'as pas le temps pour ça.
» Situation amoureuse
L'amour, ça te fait rire. Tu trouves ça beau. Mais toi, t'y as jamais goûté. T'as jamais eu de petit-copain. Tu trouves que c'est pas franchement pour toi ce genre de chose au final.
» Groupe : california dreaming » Avatar : Lindsay Hansen » Crédit : angel dust
ii.  personnage
Et t'as des habitudes, des manies ? Bonnes ou mauvaises, on veut tout savoir. Alors déballe ton sac.
001. tu n'as jamais touché une cigarette de ta vie. par contre, tu t'es laissée tenter par la bouteille une fois, l'année de tes seize ans. 002. tu tiens une sorte de petit carnet dans lequel tu poses noir sur blanc tout ce qui te passe par l'esprit. 003. ayant grandi à grand coup de livres, tu as toujours aimé lire. que ce soit de la littérature ancienne ou moderne, tu trouves dans cette addiction un moyen de t'évader de ton quotidien et de développer un peu plus ton côté aventurière. 004. plongée dans le monde littéraire grâce à ton père, tu as toujours nourri le rêve un peu fou d'écrire et de publier un roman. ce serait une sorte d'aboutissement personnel, même si tu ne penses pas y parvenir. 005. venant d'une famille purement chrétienne, on t'a inculqué dès ton plus jeune âge le principe de l'entre-aide. c'est la raison pour laquelle tu as passé la plupart de ton temps à œuvrer dans des œuvres de charités. 006. tout ce temps en compagnie de personnes touchés par la misère t'as fait comprendre que, dieu, aussi grand doit-il, ne peut pas agir seul et que sa volonté se trouve dans les actions de l'homme, dans l'aide qu'il apporte à son prochain. les dires de tes parents se sont donc vu confortés et ton envie d'aider autrui n'en a été que plus grande. 007. te confronter au malheur des autres t'a poussé à trouver refuge derrière ton objectif. il t'aide à percevoir le côté sombre du monde de façon plus belle. 008. cruellement accro aux bonnets, tu peux en porter même l'été. ça te donne une petite touche masculine qui ne te déplaît pas. 009. tu as une peur bleue des voitures. pourtant, t'es du genre sensations fortes, mais la vitesse de ces engins à quatre roues te fiche une trouille monstre. de ce fait, tu n'as pas le permis de conduire. 010. n'étant pas titulaire du bout de papier te permettant de te déplacer, tu t'es tournée vers un autre engin à quatre roues, le skate. t'en fais depuis que t'as gamine et t'adore ça. tu te sens libre quand le vent fait virevolter tes cheveux. puis, c'est non polluant. 011. très attachée à ton italie natale, tu as trouvé le moyen de faire plus ou moins disparaître le mal du pays en décorant ta chambre de photo de paysages italiens cher à ton cœur. 011. très curieuse, tu es depuis toujours passionnée par le monde et toutes les cultures qui le composent. t'espère un jour avoir les moyens de te payer les voyages qui te font rêver. 012. même si tu n'as pas eu la chance de voyager comme tu l'aurais voulu, ta fascination pour l'étranger t'as permise d'apprendre à parler couramment cinq langues, l'anglais, le français, l'espagnol, le russe et bien évidemment ta langue maternel, l'italien. 013. lorsque tu étais plus jeune, ton institutrice a suggéré à tes parents de te faire passer des teste de quotient intellectuel. résultat, on t'as annoncée surdouée à l'âge de quatorze ans. 014. tu as pratiquée la gymnastique dès l'âge de huit ans. c'est quelque chose qui t'a toujours animée. assidue, tu as fini par remporter un petit nombre de médailles que tu gardes dans une petite boite sous ton lit. repenser à tes anciennes victoires te rends un poil nostalgique. 015. à l'âge de dix-huit ans un asthme d'effort s'est déclaré. tu t'es vue dans l'obligation d'arrêter la gymnastique et de te balader avec une bombe de ventoline h24. ce que tu peux détester tes poumons. 016. peu habituée aux compliments, aux regards, tu rougis facilement. 017. depuis  toujours tu as tendance à te mordiller la lèvre inférieur lorsque tu es gênée. 018. toujours la tête dans les étoiles, tu as tendance à être assez maladroite, chose qui te pousses souvent à payer le pressing pour les autres. mais, t'essaies de voir les choses du bon côté et te dire que parfois ça t'aide à sociabiliser. 019 ton âme d’enfant ne t’a pas lâchée et ne te lâchera surement jamais. la chambre de ton petit appartement en est la preuve. On y trouve, entre autre, ta peluche pikachu favorite. 020. t'es végétarienne depuis maintenant quatre ans et tu tiens à le rester.
Un rêve ?
toi, t'as jamais su choisir. depuis que t'es gamine tu vis la  tête dans les bouquins. la littérature a toujours fait vivre en toi un côté aventurière, amazone des temps modernes. cette fascination t'a brûlée les doigts, activé l'imagination. alors, t'as commencé à écrire, des petits trucs de ci, de là. t'aimerais pouvoir écrire et publier un roman un jour pour pouvoir inspirer comme on t'a inspiré. puis, de l'autre côté, en entrant dans l'adolescence, tu t'es découvert un attrait particulier pour la photographie. t'aimerais réussir ici, mais tu sais que rien ne te seras donné.  
Une phobie ?
ta plus grande peur, c'est de les décevoir, tes parents. de devenir l'antithèse de toi-même. de tomber dans les pièges que la vie te tends. de déroger de tous ces principes cher à ton cœur. t'as peur de faire face à cette part qui sommeil en toi, ce bout de ton être qui voudrait tout expérimenter comme quand t'étais avec santana.  
Hey, on est à Hollywood après tout, et puis, ça restera entre nous... C'est qui ton celebrity crush ? Francisco Lachowski    
iii.  IRL
» Pseudo et Prénom : BLIZZARD. (aka alex/gwen as u want)
» Age : majorité française, je peux boire légalement, c'est pas chouette ?  
» Localisation : pôle nord, sans déconner.
» Comment as-tu découvert STFU ? Desmond est responsable de mon arrivée aussi. c'est auprès de lui qu'il faudra vous plaindre du bordel que je fous.   :uhu:
» Taux de présence : je passe un peu tout les jours, mais pour les rps, j'ai un emploi du temps de ministre alors faut pas pousser.    
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Amen E. Wild-Ricci
Messages : 10
Date d'inscription : 29/07/2015
Pseudo : BLIZZARD. (aka alex/gwen as u want.)
Célébrité : Lindsay Hansen.
Crédit : Jay K./Desmond ♥ (ava), .stay away (signa)

Emploi : serveuse à mi-temps.

Mer 29 Juil - 19:25
iv.  Histoire
L'enfer, c'est les autres.

TAKE ME TO CHURCH + Amen, ma chérie, dépêche toi. Nous ne devons pas être en retard. Cette voix douce, mais ferme tu la connais par cœur. C'est celle de ta mère lorsqu'elle est stressée. Apparemment, elle a de quoi l'être, puisque même ton père se remue dans tous les sens. Tu ne l'as jamais vu comme ça. Il est toujours calme et posé. Tu passes la brosse dans tes longs cheveux une dernière fois et dévale les escaliers. Tu as l'air d'un ange comme ça, cette robe te va à ravir d'après ta mère et elle est loin d'avoir tort. Aujourd'hui, direction l'église. C'est un jour important pour ton père. A six ans tu n'es pas forcément en mesure de comprendre, mais tu sais que tu vas devoir être irréprochable. Aujourd'hui, c'est ton père qui dirige tout. Tes parents sont de bons chrétiens, ils ne manquent jamais rien et font tout comme ils le doivent. Toi également de facto. Tu aimerais faire d'autres choses, avoir des parents un peu plus souple, parce que disons-le clairement, à six il est difficile de rester assise dans les locaux d'une œuvre de charité, parce qu'on est trop jeune pour faire quoi que ce soit, mais que nous nous devons d'être présent. T'aimerais jouer avec tes amis, courir, crier, rire, mais tu te dois d'être sage. C'est l'image de la famille qui est en jeu et a à peine six ans tu l'as sur tes épaules. T'es douce, innocente, tu ne comprends pas, mais tu fais ce qu'on te dit, parce que comme ça, papa et maman sont contents.  Une fois dans l'église, tu files t’asseoir au premier rang près de ta mère. Ton père lui ne vous rejoint pas ; aujourd'hui c'est lui que tout le monde écoutera. L'église est impressionnante. Elle te donne se sentiments d'être minuscule, perdue. Un sentiment plus ou moins confortable, mais elle développe chez toi une certaine fascination. C'est un ressentie plutôt étrange, mais tu ne dis jamais rien. L'église c'est bien, c'est important.

***

I'LL WORSHIP LIKE A DOG AT THE SHRINE OF YOUR LIES + Le temps passe vite, sans même que quelqu'un ne s'en soit rendu compte, tu as treize ans. Tu deviens grande et jolie. Tu fais la fierté de tes parents et tu t'en félicites, même si tu as des difficultés socialement parlant. Tu es loin d'être la rebelle qui voudrait refaire le monde et encore plus loin de la fille populaire qui ne pense qu'à ses cheveux et son vernis. T'es un peu dans une bulle. Tu ne côtoies que les jeunes de l'église où ton père est pasteur et c'est plus ou moins compliqué. Il n'y a qu'une exception, l'exception qui vaut tout l'or du monde. Sweetie. Sweetie, c'est ton opposée. Tu es droite et douce, elle est anarchiste et rêveuse. Elle en impose, pas toi. Votre rencontre n'est pas bien vieille, six mois tout au plus. Tu l'as aidé alors qu'elle avait des problèmes, parce que tes parents t'ont inculqué des valeurs et l'altruisme en fait partie. C'est une qualité que tu es fière de posséder parce que l'air de rien, elle plutôt rare. C'est comme ça que vous avez noué ce lien un peu particulier. Votre amitié en surprend plus d'un, surtout tes parents. Ah, ça oui. Parce que tout le monde connait Sweetie. Tout le monde sait que sa famille n'est pas des plus fréquentables, des gens pervertis qu'ils disent. Mais toi tu t'en fous, parce qu'on t'a appris l'amour du prochain. Et putain, Sweetie mérite d'être aimé. Tu n'y aurais jamais cru, mais c'est un diamant brut. C'est difficile à décrire, parce qu'elle t'en fait voir de toutes les couleurs, elle n'est pas du tout tendre avec toi, mais tu sais qu'elle t'aime bien, même si elle ne le dira jamais. C'est surement la première qui te traite comme son égale ; elle ne te parle pas comme si tu étais une petite idiote incapable d'aligner deux mots, ni comme si tu étais la plus pure des croyantes. Elle ne fait pas de manières Sweetie, elle ne soigne même pas on langage, mais on s'en fou après tout. Tu t'en fous. Avec elle, tu apprends à vivre, mais vraiment. Tu cours, tu ris à pleins poumons, tu cries, tu fais des bêtises et bordel ce que c'est bon de goûter à la vie. Sweetie, c'est une bouffé d'air frais, c'est le monde réel, c'est la vie, le plaisir. Vous vous l'êtes promis, vous c'est pour la vie. Tes parents te font souvent des remarques à son sujet, chose que tu ne comprends pas. Ils t'ont appris depuis ton plus jeune âge à toujours aider et laisser une chance aux gens et dès lors que tu mets en application ces valeurs, ils te réprimandent. Pourtant, c'est loin de t'arrêter, si tout ce qu'ils t'ont enseigné à l'église n'est que mensonges tu en feras une réalité. Ne jamais abandonner Sweetie ; jamais.

***

I'LL TELL YOU MY SINS + Amen Eleana Wild-Ricci, qu'est-ce qui a pu te passer par la tête ?! Tu baisses le front, confuse, honteuse. T'as seize ans, tu voulais t'amuser. C'est normal, mais apparemment, tu es allé trop loin. Tu n'aurais surement pas dû boire autant, sachant que tu n'as jamais touché d'alcool de ta vie. Les tentations étaient partout ce soir-là et tu as fini par céder. L'envie de t'intégrer surement. L'envie de te sentir comme les autres ; l'envie de lui plaire aussi. C'est bien connu, on fait toujours tous un tas de choses complètement dénués de sens lorsque l'on veut plaire à quelqu'un. T'as voulu combler ta maladresse, tu t'es mise à faire comme tout le monde. Ouais, parce qu'il n'y avait que des gens populaires, des amis de Sweetie, à cette foutue soirée et t'as eu besoin de te fondre dans le lot. Un besoin compréhensible. Tu n'es qu'une adolescente en mal d'expérience. T'as eu cette sensation de liberté, cette sensation que jamais auparavant tu n'as connue. T'es sortie de la petite bulle bien confortable dans laquelle t'ont fait vivre tes parents depuis ta plus tendre enfance. Tu l'as fait pour Sweetie. Ah, cette fille. Si elle te demandait de te jeter d'un pont, tu ne prendrais pas même la peine d'y réfléchir. Sweetie c'est un peu ton tout, ta meilleure amie. T'es indissociable d’elle. C'est à cause d'elle tout ça. Je le savais, je le savais ! Mais bon dieu Amen, pour quelles raisons tu passes ton temps avec ce genre de fille ? Elle est énervée, cassante, méprisante. Tu serres les points tellement forts que tes ongles s'enfoncent dans tes pommes de mains. Une chrétienne, femme de pasteur, qui porte un jugement pareil sur une personne qu’elle ne connait pas. Sur autrui, son égal, une autre création de Dieu. C’est presque risible. Complètement insensé. Tu dois aimer ton prochain, maman. Il y a quelque temps, jamais tu n'aurais répondu à ta mère. C'est Sweetie qui t'a appris à te défendre, à ne pas te laisser marcher sur les pieds. Elle est du genre grande bouche, elle n’a peur de rien, ni de personne. Elle a du répondant, elle est piquante et toi, elle te protège, elle t’apprend. T’es pas franchement à son niveau, puis t’as beaucoup trop de respect pour ta mère pour oser lui lancer un pique cinglant alors tu t’es contenté du minimum, mais bordel, ce que ça te fait du bien. Sa main se lève et s'écrase sur ta joue. Elle t'a giflé. C'est la première fois en seize ans qu'elle lève la main sur toi. Tu ne bouges pas. T'es bouche-bée, choquée, vexée. Elle a marqué la rupture. Elle cassée quelque chose en toi. Quelque chose qu'on ne réparera jamais. Tu cours dans ta chambre, enfonce tes affaires dans ton sac et prend la porte. Un coup de tête, un mot trop haut. Et tout s’envole.

***

SO YOU CAN SHARPEN YOU'RE KNIFE + MAIS BORDEL DE MERDE AMEN, ARRÊTE TES CONNERIES. Sweetie, tes parents, c'est toujours compliqué. Presque inexplicable, tes parents la détestent, ne serait-ce que pour son véritable prénom ; Santana, et elle, elle les déteste en retour. Toi t'es au milieu. Mais tu penches plus vers la fraicheur, le côté révolutionnaire, le nouveau monde. Votre relation ne fait que s'intensifier. Sweetie, c'est ton tout. C'est toujours Sweetie avant tout. Si elle te disait de t’allonger au milieu de la route et d’attendre sagement un camion, t'hésiterais même pas et tu te jetterais sur le bitume sans dire un mot. Sweetie c'est ta chérie. Elle et toi, c'est la possessivité et la jalousie. T'aimes pas quand elle a un copain, t'aimes pas quand elle sort sans toi, t'aimes pas quand elle passe de lits en lits, t'aimes pas les regards qu'elle lance à tous ces hommes. Tu dis que c'est de la protection, que c'est normal, parce que tu te dois de prendre soin de ton amie. Cette possession n'est pas un sens unique et c'est surement pour cela que votre relation est aussi forte, bien que ces derniers temps elle soit conflictuelle. Julian, un beau brun, respectable, gentil et attentionné, a un peu perturbé tout ça. Tu n'as jamais réellement témoigné ta jalousie envers Sweetie, n’étant pas réellement capable d’accepter ce sentiment, tu l’a juste mise en garde et c'était réciproque, mais depuis que tu vois Julian, tout a changé. Elle te hurle souvent dessus pour te dire que tu ne devrais pas, qu'il est comme les autres et qu'il ne veut que ta virginité. Elle ne le connait pas autant que toi, il n'est pas comme ça. Du moins, tu le crois et l'espère. Ne me parle pas comme ça, Santana. Tu lui réponds froidement ; c'est la première fois depuis vos treize ans que tu l'appelles par son prénom. Son regard se noirci. MAIS BORDEL AMEN, OUVRE LES YEUX. T'ES TROP DOUCE, TROP GENTILLE, TROP INNOCENTE. C'est pas toi qu'il veut. Bien sûr, ça ne peut pas être toi. Tu n'es pas digne d'intérêt, tu n'es que transparence toi. Ses mots te blessent profondément et tes yeux s'emplissent de larmes. Bien sûr, Santana. Pourquoi pourrait-il s'intéresser à moi, la petite chrétienne en mal d'identité qui donnerait tout pour sa meilleure amie. T'as raison, ouais. Je ne suis pas digne d'intérêt moi, encore moins de celui de Julian. Je ne suis pas la grande anarchiste que tu es toi, je suis creuse, tellement que la seule chose qu'on peut vouloir de moi c'est ma pureté. Dégage Santana. Ta voix est ferme, les larmes roulent sur tes joues. Tu ne t'es jamais énervée comme cela contre elle. Tu ne t'es jamais sentie rabaissé de la sorte, c'est bien trop pour toi. Surtout venant d’elle, ton seule réel soutiens depuis que tu as quitté le domicile familiale. Amen, ma belle, ce n'est pas ce que je voulais dire je.. Tu tends ta main pour lui notifier que tu te fous totalement de ses arguments. Les excuses, c’est bien trop simple. Je t'ai dit dégage Santana, bordel, prends cette foutu porte et casse toi. Ne reviens pas, jamais. S'en est trop. Elle passe la porte, presque incrédule. Ces paroles ne te ressemblent pas, mais elle a repoussé tes limites.

***

Tu termines tes valises et te regarde dans le miroir, il est temps. T’as remis les pieds chez tes parents, après des excuses à ta mère et ta pénitence. Manquer de respecter aux êtres qui nous donnent la vie est un péché. Et, tu as du t’en absoudre. Revenir vers eux t’a demandé beaucoup de patience. Tu as dû écraser ta fierté de tout ton poids et subir ta honte. La honte d’être partie sans aucune gratitude.  Tu descends les escaliers une dernière fois. C'est décidé, tu pars définitivement. C'est fini l'Italie. Suite à ta dispute avec Santana, tu as décidé de partir, de tout abandonner. Ça t'a presque déchiré le cœur de la voir partir et de l'ignorer tout le mois, mais c'est tellement dur ce qu'elle t'a dit. Tellement blessante.  Tu serres ta mère et ton père une dernière fois dans tes bras. Ils sont bien heureux de ton départ, parce que tu vas tenter ta chance, parce que tu vas réussir, tu vas réaliser ton rêve, mais surtout, parce que tu seras à des kilomètres d'elle. De la tentation. De toutes les conneries dans lesquelles elle t'entraîne tellement t'es influençable et faible face à son sourire lumineux et son regard captivant. C'est l'heure du changement, du grand changement. T’as choisi de mettre les voiles direction Los Angeles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Mer 29 Juil - 19:32
Bienvenue je ne connaissais pas la demoiselle, elle est beeelle
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maé J. Appleby
Messages : 162
Date d'inscription : 02/07/2015
Pseudo : EVB
Célébrité : Jake Gyllenhaal
Crédit : tearsflight & anaëlle & jjg tumblr

Emploi : Producteur de films, dirige la Appleby Film Company
love out loud : En carton

Mer 29 Juil - 21:33
Bienvenue parmi nous et bonne continuation pour ta fiche

_________________

Flashing lights

We gonna take it to the moon, take it to the stars. We don't know what we could do to make it this far. So many scars, we about to take this whole thing to Mars © signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Jeu 30 Juil - 11:41
Elle s'appelle Amen c'est trop cool haha.
Je te souhaite la bienvenue !!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
N. Victoria Doland
Messages : 256
Date d'inscription : 04/02/2015
Célébrité : Emily Blunt.
Crédit : ©schizophrenic & gif by tumblr.


Emploi : Rédactrice en chef de la division californienne du magasine de mode international, Vogue.
love out loud : Fucked Up.

Jeu 30 Juil - 14:33
Bienvenue parmi nous

_________________
I want my life so bad
I've got thick skin and an elastic heart but your blade it might be too sharp. I'm like a rubberband until you pull too hard. I may snap and I move fast but you won't see me fall apart. © alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Rae O. Iver
Messages : 78
Date d'inscription : 08/07/2015
Pseudo : Cléo
Célébrité : Emilia Khaleesi Clarke
Crédit : Bazzart & Tumblr


Emploi : Mannequin sportif
love out loud : We accepte the love we think we deserve.

Jeu 30 Juil - 18:13
Bienvenue et bon courage pour ta fichette I love you

_________________

She doesn't say I love you like a normal person. Instead, she'll
laugh, shake her head, give you a little smile and say, You're an
idiot
. And if she tells you you're an idiot, you are a lucky man.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
A. Riley Miller
Messages : 76
Date d'inscription : 12/07/2015
Pseudo : Priss.
Célébrité : Emily Bett Rickards
Crédit : Angie


Emploi : Zoologiste.
love out loud : Les sentiments ça craint !

Jeu 30 Juil - 19:29
Bienvenue ici I love you

_________________
+ THE HEART WANTS WHAT IT WANTS.
Tu veux que je te dise ? Non, je ne suis pas amoureuse. Tu vois c'est dit, ce n'est pas compliqué. Tu veux que je te dise aussi ? Non, dès que je te vois, je ne ressens plus rien. Voilà, c'est dit, maintenant tu as eu ce que tu voulais, tu peux continuer de vivre normalement et surtout ne t'inquiète pas pour moi je vais bien.©endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Parker H. Bernstein
Messages : 2273
Date d'inscription : 13/10/2014
Pseudo : morrow.
Célébrité : James Franco.
Crédit : shiya

Emploi : Photographe, directeur artistique chez YOLO le magazine de mode tout beau tout neuf et joyau intermittent du corps enseignant de LMU.
love out loud : human filth, sick.

Jeu 30 Juil - 23:12
Bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Amen E. Wild-Ricci
Messages : 10
Date d'inscription : 29/07/2015
Pseudo : BLIZZARD. (aka alex/gwen as u want.)
Célébrité : Lindsay Hansen.
Crédit : Jay K./Desmond ♥ (ava), .stay away (signa)

Emploi : serveuse à mi-temps.

Ven 31 Juil - 18:36
merci à vous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Bonnie A-H. Vermeer
Messages : 542
Date d'inscription : 28/11/2014
Pseudo : NarglesQueen
Célébrité : Jennifer Lawrence
Crédit : tearsflight (avatar) blondie (crackships).


Emploi : Actress known as the new Lara Croft, fencer.
love out loud : in a fake relationship with her best friend, cuz why not.

Ven 31 Juil - 22:17
Bienvenue !

_________________

love is a laserquest

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Sam 1 Aoû - 0:01


v. Validation


CONGRATULATIONS !

YOU'RE ONE OF US ! Cheers ! Tu as passé l'étape de la présentation, tu nous as annoncé la couleur avec ton personnage et le RP s'ouvre à toi. Cependant, il te reste quelques petites choses à faire, encore.
RECENSER TON AVATAR est la première étape, car il y a une vieille dans le STAFF, sa mémoire lui joue des tours et elle serait capable de t'oublier, shame on her. Bref, mémé n'aura aucune excuse comme ça.
▲ Ensuite, il faut un entourage à ton personnage, à moins que tu aimes la solitude, mais hé, ça serait embêtant pour jouer. Aussi, il te faut faire une FICHE DE LIENS. Ou tu peux lui créer des amis aussi, en allant pondre un ou plusieurs SCÉNARIOS. Sans oublier que tu peux imaginer un LOGEMENT pour que ton personnage ait un toit au-dessus de la tête.
▲ Ah, et tu peux enfin TE LÂCHER DANS LE FLOOD !

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
 :: The sun is shining like you knew it would. :: Show me your ID :: Les validés
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» AMEN + Trompe-toi, sois imprudent, tout n’est pas fragile.
» Les aventuriers vont jamais tout droit...
» Le plus féroce de tout les chiens... Mouk!
» Le cochon qui sommeille
» La Chasse, tout un art ... [ Braise ]