:: The sun is shining like you knew it would. :: Show me your ID :: Les validés
Dimitri ✣ Darkness inside me.
avatar
Dimitri J. R-Queen
Messages : 174
Date d'inscription : 06/11/2014
Pseudo : Mom's
Célébrité : Michael Fassbender
Crédit : Datura & gif tumblr.


Emploi : Ancien lieutenant de la brigade criminelle de LA. Aujourd'hui dirigeant du "Brennan Pub" ainsi que detective à mi-temps.

Jeu 6 Nov - 20:57
Dimitri
Jersey
Romanov-Queen
Ecris ici (ou copie-colle, qu'on se le dise) une citation qui te plaît, une phrase d'accroche, des paroles... Tu peux même prendre du Proust, si tu veux. Frimeur.
i.  identité
» nom complet
Dimitri Jersey Romanov-Queen
» Date de naissance
02 février 1983 (31 ans)
» Lieu d'origine
New-York, Etats-Unis
» Profession
Ancien lieutenant de police, aujourd'hui propriétaire d'un Pub. Aide également une amie en tant que détective privé.
» Orientation sexuelle
Hétérosexuel, il a aucun doute le bonhomme.
» Situation amoureuse
Couche avec tout ce qui a des jambes interminable et une paire de sein. Sinon, toujours accro à la même fille...
» Groupe : Californication » Avatar : Michael Fassbender » Crédit : Bombshell
ii.  personnage
Et t'as des habitudes, des manies ? Bonnes ou mauvaises, on veut tout savoir. Alors déballe ton sac.
Dimitri est alcoolique ◊ Il parle couramment le russe ◊ Il a deux chiens, des molosses ◊ La vodka est sa boisson de prédilection ◊ Il déteste les enfants, ça lui fait peur ◊ A dû participer à des cours de gestion de la violence ◊ C'est un motard ◊ Il couche avec tout ce qui bouge, femmes bien entendu ◊ Il regrette beaucoup de choses mais dit n'avoir aucun remords ◊ Il ne pleure jamais
Un rêve ?
Les rêves, c'est pour la bleusaille... Les rêves sont des inepties créées pour faire fantasmer les gens et leur faire croire qu'ils peuvent réussir. J'ai déjà eu un rêve, je l'ai frôlé du bout des doigts et finalement, rien. Donc les rêves, c'est de la merde.
Une phobie ?
Si j'avais déjà du avoir peur, je l'aurais été dans ma carrière devant les horreurs que j'ai vu. Il n'y a pas de peur qui ne se combat pas. La peur est psychologique, voilà tout.
Hey, on est à Hollywood après tout, et puis, ça restera entre nous... C'est qui ton celebrity crush ? Halle Berry.
iii.  IRL
» Pseudo et Prénom : Moms, toujours le même hein ^^
» Age : ne triche pas, tss tss
» Localisation : Quartier B. Aile 4. Montée 2. Porte de gauche.
» Comment as-tu découvert STFU ? Pfff  Razz
» Taux de présence : 6/7 j'aime çaaaaa !

_________________
    lose yourself

    But what happens when karma turns right around to bite you and everything you stand for turns on you despite you. What happens when you become the main source of her pain ? ©endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Dimitri J. R-Queen
Messages : 174
Date d'inscription : 06/11/2014
Pseudo : Mom's
Célébrité : Michael Fassbender
Crédit : Datura & gif tumblr.


Emploi : Ancien lieutenant de la brigade criminelle de LA. Aujourd'hui dirigeant du "Brennan Pub" ainsi que detective à mi-temps.

Jeu 6 Nov - 20:58
iv.  Histoire
une citation ici

Dire que j´ai passé des années a côté de lui sans le r´garder. On a à peine ouvert les yeux nous deux. Mais quand on a juste quinze ans, on n´a pas le cœur assez grand pour y loger toutes ces choses-là, tu vois.

Parce que Dimitri avait eu la chance de tomber sur une bonne famille, on estime qu'il n'as pas trop à se plaindre. Fils, petit-fils et arrière petit-fils de flic, dans une famille de flic, ce n'était vraiment pas la mer à boire. Mais Dimitri aimait sa famille. Il aimait son père et le craignait tout autant, mais surtout, il se sentait fière en sa présence. William Queen venait d'être nommé capitaine du département de la justice de New-York, ça impose, non ? Et à ses côtés, Irina, magnifique blonde au port altier, fille d'immigrés russes, qui malgré ses quatre grossesses rapprochées, avait mené sa carrière d'une main de maître : procureur. Vraiment la classe comme famille. Et puis ces deux frères ainés, l'un en école de police, l'autre en bonne voix pour devenir sergent dans l'armée. Les Queen's, c'est une institution plus qu'une famille, c'est des portraits de képis accrochés au-dessus de la cheminée, des dizaines de médailles qui décorent l'entrée et tout pleins de souvenir en lien avec la justice, le droit. Ouais, Dimitri était bien tombé. Il était aussi droit dans ses bottes qu'il le pouvait, vu l'éducation rigide et incontestable du Capitaine William Queen. Dans ce beau bordel, une fille, Helena, jumelle de Dimitri. Oui, parce qu'en plus de devoir tout partager avec ses deux ainés de frangins, de devoir se plier aux règles injustifiable de son père, Dimitri devait aussi subir les crises de sa soeur jumelle. Ne pensez pas qu'elle a été épargnée, fille ou pas, on ne laisse personne tranquille chez les Queen. Embarqué dans une famille qui s'appuyait sur les codes de bonne conduite, sur la justice, les valeurs de ce pays fabuleux qui sont les Etats-Unis d'Amérique, on peut dire que Dimitri avait reçu un lavage de cerveau des plus costaud.

En bref, à 18 ans, Dimitri entra à l'école de police. Avec son nom, il n'avait pas intérêt à faire tâche. Évidemment, il avait reçu un monologue sur la façon de bien se faire voir et sur comment il serait traité s'il osait déshonorer la famille et blablabla. Bon, Dimitri connaissait ça par coeur, il avait déjà la pression avec ses frères qui excellaient dans leurs domaines. Mais c'était un bon élément, un mec « comme il en faut » dans la police. C'était un Queen, bordel ! Et puis Dimitri n'avait pas vraiment de problème pour gérer les conflits, il avait eu trois instructeurs, voir quatre parce qu'Helena n'était pas en reste, à la maison. Alors des pains, il en avait donné et il avait décroché son badge. En prime, il était le meilleur de sa promotion. Comment-ça il fait de la lèche ?


Si j'avais su te dire, que viendrait pas à  pas, celui que je vais devenir et que tu ne vois pas. Si tu avais sû lire, au travers de l'enfant,
la promesse de nos désirs, au delà  de l'instant .


A 22 ans, Dimitri était entré à la brigade criminelle de New-York. C'était un simple agent, mais un agent avec du flair, qui faisait déjà rougir les gradés. Il était tombé sur une affaire coriace et têtu comme il était, il était bien décidé à la boucler. En parallèle, il rencontra Olivia. Elle était nouvelle en ville, elle était jeune, sublime, pétillante et blonde. Oui parce que Dimitri avait un faible pour les blondes et ne croyez pas que c'était sa mère et la soeur la cause de tout ça ! Bref, Olivia entra dans sa vie sans qu'il ne le voit vraiment venir. Sa carrière avait décollé en flèche avec cette enquête et sa vie sentimentale était quasi parfaite. Bien sûr, les heures sup' et les permanences de nuit n'étaient pas toujours compatible avec sa vie de couple, mais Olivia ne trouvait rien à y redire. Elle était appréciée des siens, elle était sa plus grande force, son rayon de soleil après une journée de merde... Il avait tout pour être heureux, non ? Lui qui se pensait solitaire, qui aimait ses matinées en solo, manger un truc gras devant son écran d'ordi... Oui, parfois, la vie de célibat, ça manque un peu...

Puis il y eut ça : « Dimitri... Je suis enceinte. » Que ce qu'on dit dans ces moments-là ? Dimitri rien en tout cas. Bin oui, quand on y songeait, ils avaient 24 ans, ils partageaient le même lit, mais ils étaient encore libre, non ? C'était égoïste de penser ça ? Il n'avait rien vu venir cet abruti. Il avait travaillé, il avait accompli son devoir de petit-ami peu présent mais attentif, il avait dîné avec ses parents une fois par mois avec Olivia... C'était suffisant, non ? Mais un bébé, c'était juste une priorité qu'il n'aurait sans doute jamais. Sauf que devant l'évidence, devant ce test de merde qui le nommait déjà papa, il se trouva con. Mais ce qui était encore plus con, c'était la suite : « Liv', tu veux m'épouser ? » Ouais, carrément stupide. Parce qu'on fait les choses ainsi, dans l'ordre, on met la fille enceinte et ensuite on l'épouse, c'est du moins comme ça que Dimitri avait été élevé. Parce qu'il était évident que ses parents allaient être ravi et qu'il était hors de question de faire les choses autrement. Et puis il y avait pire qu'un marmot à la maison, non ?

Sauf qu'une semaine avant le mariage, plus rien ne semblait normal. Cette folie autour de ce bébé qu'il n'avait pas voulu, de cette foutue pièce montée rose et bleu, de ce costume qui lui faisait horreur... Crise de réalité, prise de conscience. Dimitri n'était tout simplement pas prêt à ça, il n'était même pas sur de vouloir faire toute sa vie avec Olivia, si adorable soit-elle. Et la voir grossir, la voir aimer cette chose qui lui foutait les boules, c'était juste l'impensable pour lui. Il n'eut sans doute pas la meilleure réaction, il aurait dû assumer, au moins quelques temps, mais il ne réagit pas vraiment quand il quitta New-York, quand il accepta la première mission à l'étranger venu pour tout plaquer. Pour quitter Olivia, pour abandonner cet enfant à naître, pour fuir la réaction des siens...


La vie c’est Mister Hyde, pas seulement Docteur Jekyll
J’ai vu le film depuis longtemps, la vie n’est pas un long fleuve tranquille.


Il avait posé ses bagages à Chicago, pour le boulot. C'était arrangent, ça permettait de mettre des kilomètres entre son ancienne vie et maintenant. Officiellement, il était là parce que la ville avait besoin de renfort, le taux de criminalité de cette ville était carrément flippante. Officieusement, sa soeur avait besoin de lui. Helena, où le fantôme des Queen, avait appelé son frère à l'aide. Mais comme toujours, Dimitri ne devait pas poser de questions, sa soeur était peu bavarde et pas vraiment penché sur les relations humaines, un peu comme lui. En ville, Dimitri intégra un groupe anti-terroriste, une petite cellule devant démanteler un réseau, assez fictif a ce qu'il avait comprit. Quant à Helena, elle bossait en interne, visiblement. De ce que son jumeau savait, elle n'était pas flic, mais un fédéral en mission incognito et vu que c'était trop compliqué pour Dimitri, il préféra occulter cette information.

Chicago, c'était assez horrible comme ville, fallait bien l'avouer. C'était froid, austère, sombre. En bref, Helena et Dimitri bossaient ensemble sur une même affaire, même si Dimitri la soupçonnait de ne pas tout lui dire et qu'il faisait bien trop d'heure sup' pour une affaire comme la leur, mais ça l'empêchait de penser, de penser à Olivia, le petit et le reste, c'était un échappatoire parfait. Cette cohabitation dura plusieurs semaines, jusqu'à ce moment où tout avait dérapé...

L'équipe avait merdé, ou quelque chose ne c'était pas pas passé comme prévu. Mais Dimitri c'était retrouvé en évidence, pas assez planqué avant de se recevoir une balle dans la poitrine. Une fois le choc passé, il fallut ramper mais la fumée, le bruit, tout devenait confus dans sa tête. Puis il sentit des bras le soulever et pensa qu'il était en sécurité. Ce n'est qu'en émergent, quelques heures plus tard, qu'il comprit qu'il s'était royalement trompé. Les bras attachés au-dessus de sa tête, un pansement grossier sur le torse, il avait envie de gerber mais rien ne venait. Et puis deux types, face à lui, avec une tonne de questions en tête...concernant sa soeur. Il ne lâcha rien et essuya les coups sans broncher, malgré une plaie à vif qui finirait par l'achever, bientôt. Il resta là trois jours, sans eau ni nourriture, parce que les pourritures comme ça n'ont pas vraiment de pitié voyez-vous. Finalement, il fut secourue par une équipe off et se retrouva à l'hôpital, comateux à souhait mais en vie.

Tout ça n'avait pas découragé Dimitri, bien au contraire. Une fois remit de ses blessures, en contradiction avec le corps médical, bien sûr, il avait renquillé. Il avait tenu à régler le problème avec sa jumelle, pour commencer. Puis il avait mené la route tout seul. Cette enquête était devenue une priorité pour lui, c'était son sauf-conduit. Et bien qu'il était devenu plus fou que logique, ses supérieurs le laissèrent faire. Dimitri remonta le réseau, ne dormant qu'une heure ou deux par nuit, se shootant au café. Helena, qui avait fini par lui donner une partie de l'histoire, avait tenu à revenir, une manière à elle de se faire pardonner pour ce que son frère avait vécu. Et ils réussirent, dans un sens, puisqu'ils avaient repéré le leader. Et Helena, tête de pioche, la fille la plus bornée qu'il connaisse, tenait à faire l'appât. « Il n'en n'ait pas question ! » Parce que Dimitri n'enverrai jamais sa soeur dans un truc pareil, aussi forte et téméraire soit-elle.  Mais Helena avait fait jouer sa carte d'agent infiltré et tout ce baratin qui avait mit KO Dimitri, le rendant aussi fou de rage contre elle que contre toute sa boite. Et elle y était donc allée, armer d'un micro, une équipe prête à intervenir dés que le moment serait propice... Ils avaient tout planifié. Dimitri entendait tout de leur échange, basé tout prêt pour intervenir en vitesse. Et puis un coup de feu fut tiré et plus rien. Pas besoin de vous dire que Dimitri ne chercha même pas comprendre qu'il fonça tel un bélier à l'intérieur, au moment même où un type avait braqué son arme sur le front de sa soeur. L'équipe d'intervention débarqua et ce fut le chaos. Dimitri se chargea de sa soeur et la traîna à l'extérieur.  



So scared of breaking it that you wont let it bend I wrote two hundred letters I will never send. Sometimes these cuts are so much deeper than they seem. You’d rather cover up, I’d rather let them bleed. So let me be and I’ll set you free.

Dans un sens, la mission avait réussi même si Helena avait un jolie bras en écharpe et une commotion à la tête. Dimitri accéda au grade de lieutenant dans la foulée, mais ses supérieurs l'obligèrent à suivre des cours de gestion de la colère. Ouais, il avait parfois agit de manière pas très officielle et avait un peu du mal à rester calme depuis sa séance de torture. Et pour fêter sa jolie promotion, il fut envoyé au Brésil.

Il aurait pu dire que le climat, ainsi que les femmes, étaient très sympa, mais il y était pour le boulot. Un foutu trafic de drogue, qui, évident, partait de chez lui et la source se trouvait être ici. Dimitri était un flic avertis, qui malgré un mauvais caractère, n'était pas corrompus. Il avait trop de valeur et de principe pour se faire avoir ici où la tentation était présente à chaque pas. Ses pas le menèrent chez un certain Parker. Un mec que lui avait conseillé un barman. D'après lui, ce type pourrait l'aider dans son investigation. Évidemment, en voyant sa tête de flic, Parker n'était pas disposé à parler. Mais Dimitri n'étant pas trop con, repéra vite le dit Parker comme un camé. Après une petite négociation il obtenu de Parker qu'il le guide le temps de son enquête et en échange, il aurait une part importante de la marchandise. Et contre toute attente, les deux hommes s'entendirent à la perfection. Au delà du flic et du toxico, il y avait une certaine complicité qui c'était créée. Si bien que quand l'affaire fut résolue, ils décidèrent de garder contact.

Après ça, il fut muté à Los Angeles. C'était une ville agréable, avec ses palmiers, ses joggeuses en mini-short... Dimitri débarqua et fut tout de suite nommé sur une affaire des plus délicates : « L'étrangleur de Venise » sévissait dans le coin depuis trop longtemps. Et pour qu'il puisse être plus efficace, on lui nomma une partenaire : Ashleigh Monaghan. Ils avaient le même âge, mais Dimitri était son supérieur. Il vu tout de suite qu'elle n'était pas comme les autres. Elle était aussi douée et téméraire, qu'elle était bornée et indomptable. Visiblement, l'agent Monaghan connaissait de sérieux problèmes avec l'autorité. Mais sur le terrain, Dimitri ne pouvait qu'approuver son flaire et ses initiatives. Entre eux, il n'y avait pas de souci, ils s'entendaient à la perfection et quand ça gueulait, cela ne durait jamais trop longtemps. Au moins, ensemble, ils faisaient parlé d'eux. Ils arrêtèrent leur coupable après quelques semaines.


Whatever the feelings I keep feeling ? What are the feelings you left behind ? Today's a day without me.

« Si vous me coincez cet enfant de salaud, vous êtes promu capitaine. Vous m'avez bien compris ? » C'était assez clair, en effet. Et puis Capitaine à 30 ans, ce n'est pas vraiment un truc qu'on refuse, c'est carrément le truc qu'on espère. Sauf que cet enfant de salaud était un assassin fou furieux. Mais avec la bonne équipe et Ashleigh, il n'y avait pas de raison pour que ça ne fonctionne pas. Dimitri se creusa la tête pendant des jours et des jours, pas de piste, rien. Jusqu'au jour où il remonta le filon d'un de ses indics, pas vraiment convaincu, mais il n'avait pas d'autre choix. Il se retrouva sur le port, un vieux conteneur abandonné. Il aurait dû tourner les talons, mais son instinct le poussa en avant. Arme en main, il poussa la porte et tomba sur un chargement ... d'œuvres d'art. Ça sentait mauvais tout ça, mais impossible à dire comment il savait ça. Il fouilla parmi les tableaux, statues, un peu comme un gamin à Noël. Dés le lendemain, il contacta la meilleure experte du pays : Albane Bonaparte. Malgré les réticences, voir remontrances d'Ashleigh qui lui faisait clairement comprendre qu'il perdait son temps, il se rendit à son rendez-vous avec l'experte. C'est ainsi qu'il la vit : blonde (et oui!), pétillante, un sourire à tomber... En gros, elle était carrément séduisante, mais Dimitri était professionnel avant tout, il ne laissa rien voir. Le lendemain, elle le recontacta et l'invita à diner, ayant des preuves qui pourraient peut-être aider dans son enquête.

La suite est assez logique en soit : ils se mirent à sortir ensemble. Dimitri avait bien conscience qu'ils n'avaient rien en commun, qu'elle était tout ce qu'il n'était pas. Mais elle était conciliante sur bon nombre de choses, s'intéressait à sa carrière et se proposa même de rendre pour lui les œuvres de l'entrepôt. Et évidemment, cette enquête n'était pas en lien avec la sienne, ce que rabâcha Ashleigh qui le trouvait de moins en moins concentré depuis son idylle avec la française. Mais une fois que Dimitri se remit à la poursuite de cet assassin taré, il fut vite rattrapé par son trafic d'œuvre d'art. A priori, l'une d'elle n'avait pas retrouvé son propriétaire. Quant à Albane, elle lui avait certifié avoir terminé ses expertises et organiser leurs retours. Il n'eut pas le temps d'y songer davantage qu'un officier entra et déposa un dossier sur son bureau. « Un meurtre, sur Santa Monica. Un vigile de la galerie d'art, une balle dans le torse. » Le regard de Dimitri glissa sur la photo. Quel pouvait être le pourcentage de chance pour que les deux affaires soient reliées, l'œuvre en question étant destinée à cette galerie même ? Il aurait pu déléguer l'affaire, il avait largement à faire, mais préféra se rendre lui-même sur place. Et sur place, les indices étaient minces : un témoin oculaire avait repéré une femme au manteau beige et chaussure à talons quitter les lieux précipitamment. Autant dire personne et tout le monde à la fois. Mais Dimitri était taraudé par un instinct, quelque chose qui lui faisait mal mais qu'il ne pouvait repousser plus longtemps. Le soir-même, il rejoignit Albane chez elle et y chercha un indice... Qu'il fini par découvrir le lendemain, dans une benne à ordure, un superbe imper beige taché...

Pour Dimitri, ce fut une descente aux enfer après ça. Il avait cherché et pas bien longtemps en plus, avant de tout découvrir : le trafic d'oeuvre d'art qu'elle avait menée, l'assassin du gardien pour se protéger et ce charme qu'elle lui avait fait pour qu'il lui fasse confiance. Elle l'avait manipulé et il n'avait rien vu. Il savait tout, il avait toutes les preuves, il pouvait la boucler sans difficultés... Mais rien n'était aussi facile devant l'évidence. Parce qu'il l'aimait à en crever. « Tu ne le feras pas parce que tu m'aime. Et que tu risquerais de tomber avec moi. », lui balança t'elle quand il lui avoua être au courant de tout. Et elle avait raison. Mais ce qui était encore plus sensé, c'était son amour pour elle, sa passion destructrice. Il ne pourrait pas la dénoncer, il ne supporterait pas l'idée qu'elle le laisse. Il se détestait, se haïssait. Il allait tout perdre, mais elle, resterait-elle ? Parce que sa vie serait brisée après ça. Elle était son idéale, mais elle était aussi une croqueuse de diamant qui n'hésiterait pas à lui mener la vie dure. Devant Albane, il brûla toutes les preuves qu'il avait contre elle, comme s'il avait pu à un moment s'en servir pour l'inculper. Et la suite n'est pas glorieuse. Il fut convoqué, il perdit sa place, sa carrière, tout ce en quoi il avait toujours misé. Il ne serait plus jamais flic, il ne pourrait jamais plus arborer une plaque. Il était répudié de la profession et sans son nom, pas de doute qu'il aurait passé quelques temps derrière les barreaux. C'est la dernière chose que fit son père pour lui avant de le rayer de son testament, comme le reste de sa famille, ses collègues. Il avait tout perdu.

Alors il erra comme une âme en peine. Il fut vigile, garde du corps, ce qui pouvait lui rendre une partie de son ancien emploi, le fun en moins. Il se mit à boire, beaucoup trop et à devenir tout ce qu'il avait toujours méprisé : un déchet, un voyou. Il écuma les bras, accumula les bastons. Et il reprit la gérance d'un bar et pour bien finir, Albane décida de revenir dans sa vie...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Jeu 6 Nov - 21:00

(ça c'est pour l'Albane au fond de moi)
Quoique... Birdie dit probablement pas non non plus

REBIENVENUE MON BEAU :danse3:
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Jeu 6 Nov - 21:02
Qui dirait non en même temps ?  Rolling Eyes

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Dimitri J. R-Queen
Messages : 174
Date d'inscription : 06/11/2014
Pseudo : Mom's
Célébrité : Michael Fassbender
Crédit : Datura & gif tumblr.


Emploi : Ancien lieutenant de la brigade criminelle de LA. Aujourd'hui dirigeant du "Brennan Pub" ainsi que detective à mi-temps.

Jeu 6 Nov - 21:06
Merci vous deux I love you :08:

_________________
    lose yourself

    But what happens when karma turns right around to bite you and everything you stand for turns on you despite you. What happens when you become the main source of her pain ? ©endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Owen O'Ceallaigh
Messages : 1568
Date d'inscription : 03/11/2014
Pseudo : Elina
Célébrité : Colin O'Donoghue
Crédit : freckles sloth & tumblr


Emploi : Editeur dans une grande maison d'édition basée à New York, HarperCollins
love out loud : Marié mais c'est compliqué

Jeu 6 Nov - 21:08
Re bienvenue !

_________________
Pris à son propre jeu ▵
©endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Dimitri J. R-Queen
Messages : 174
Date d'inscription : 06/11/2014
Pseudo : Mom's
Célébrité : Michael Fassbender
Crédit : Datura & gif tumblr.


Emploi : Ancien lieutenant de la brigade criminelle de LA. Aujourd'hui dirigeant du "Brennan Pub" ainsi que detective à mi-temps.

Jeu 6 Nov - 21:16
Merci

_________________
    lose yourself

    But what happens when karma turns right around to bite you and everything you stand for turns on you despite you. What happens when you become the main source of her pain ? ©endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Parker H. Bernstein
Messages : 2273
Date d'inscription : 13/10/2014
Pseudo : morrow.
Célébrité : James Franco.
Crédit : shiya

Emploi : Photographe, directeur artistique chez YOLO le magazine de mode tout beau tout neuf et joyau intermittent du corps enseignant de LMU.
love out loud : human filth, sick.

Jeu 6 Nov - 21:19
Rebienvenuuuuue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Dimitri J. R-Queen
Messages : 174
Date d'inscription : 06/11/2014
Pseudo : Mom's
Célébrité : Michael Fassbender
Crédit : Datura & gif tumblr.


Emploi : Ancien lieutenant de la brigade criminelle de LA. Aujourd'hui dirigeant du "Brennan Pub" ainsi que detective à mi-temps.

Jeu 6 Nov - 21:28
Merci bro

_________________
    lose yourself

    But what happens when karma turns right around to bite you and everything you stand for turns on you despite you. What happens when you become the main source of her pain ? ©endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Leo A. Whitely
Messages : 516
Date d'inscription : 20/10/2014
Pseudo : betty
Célébrité : Aaron Paul
Crédit : alaska & tumblr


Emploi : Cascadeur, bassiste pour HPATD & co-créateur du Maverick - un resto que personne et tout le monde connaît
love out loud : yolo

Jeu 6 Nov - 21:45
Rahnnnnnnnnnnnnnn!
Isla, Dawn, Leo & la joueuse derrière (ça en fait du monde!) on est comme ça : puis comme ça : et comme ça finalement :
(je te laisse deviner quel smiley est de qui, ahahaha)

_________________


« I take myself away. »

I take myself abroad. Making friends with strangers, making enemies of friends. When you're living outside the rules there are no rules to bend. Miles away from the dark days he says if you won't forget me, I won't forget you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Dimitri J. R-Queen
Messages : 174
Date d'inscription : 06/11/2014
Pseudo : Mom's
Célébrité : Michael Fassbender
Crédit : Datura & gif tumblr.


Emploi : Ancien lieutenant de la brigade criminelle de LA. Aujourd'hui dirigeant du "Brennan Pub" ainsi que detective à mi-temps.

Jeu 6 Nov - 21:49
Quel accueil de fou, merci Razz :


Faut qu'on se trouve des liens de fifou avec nos zozos !

_________________
    lose yourself

    But what happens when karma turns right around to bite you and everything you stand for turns on you despite you. What happens when you become the main source of her pain ? ©endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Parker H. Bernstein
Messages : 2273
Date d'inscription : 13/10/2014
Pseudo : morrow.
Célébrité : James Franco.
Crédit : shiya

Emploi : Photographe, directeur artistique chez YOLO le magazine de mode tout beau tout neuf et joyau intermittent du corps enseignant de LMU.
love out loud : human filth, sick.

Dim 9 Nov - 16:22


v. Validation


CONGRATULATIONS !

YOU'RE ONE OF US ! Cheers ! Tu as passé l'étape de la présentation, tu nous as annoncé la couleur avec ton personnage et le RP s'ouvre à toi. Cependant, il te reste quelques petites choses à faire, encore.
RECENSER TON AVATAR est la première étape, car il y a une vieille dans le STAFF, sa mémoire lui joue des tours et elle serait capable de t'oublier, shame on her. Bref, mémé n'aura aucune excuse comme ça.
▲ Ensuite, il faut un entourage à ton personnage, à moins que tu aimes la solitude, mais hé, ça serait embêtant pour jouer. Aussi, il te faut faire une FICHE DE LIENS. Ou tu peux lui créer des amis aussi, en allant pondre un ou plusieurs SCÉNARIOS. Sans oublier que tu peux imaginer un LOGEMENT pour que ton personnage ait un toit au-dessus de la tête.
▲ Ah, et tu peux enfin TE LÂCHER DANS LE FLOOD !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
 :: The sun is shining like you knew it would. :: Show me your ID :: Les validés
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Dimitri ✣ Darkness inside me.
» | When Darkness Falls
» Star Wars KotOR : Age Of Darkness V2
» Narry Potter [Spoiler Inside]
» Dimitri Payet (by Eden-Hazard)