:: The sun is shining like you knew it would. :: Show me everything else :: Les fiches de liens
Dawn J. Baker - I met your friends, they were lying. About falling in love.
avatar
Dawn J. Baker
Messages : 599
Date d'inscription : 20/10/2014
Célébrité : Emma Stone
Crédit : fassylover & tumblr


Emploi : peintre, co-propriétaire du MOCA
love out loud : Won't you help me be on my way? So I can set me free.

Mar 11 Nov - 3:11



25 ans ✣ peintre, pickpocket à la retraite & réceptionniste au MOCA ✣ California Dreaming  ✣ fiancée

plus ?

Dawn, parfois Baker, presque jamais Jean. Je suis née à Portsmouth en Ohio, et j'y ai passé la plus grande partie de ma vie avant de lever les voiles en 2007. J'avais 18 ans à l'époque et la tête pleine de rêves. Je suis partie avec l'homme de ma vie, Jack W. Bates, et on a sillonné le pays en s'arrêtant finalement à New York. Là-bas j'ai complété des études en Beaux-Arts à la New York Academy of Art et suis sortie peintre en 2011. Puis, Jack et moi on a filé à San Francisco. La belle vie, la trop belle vie. J'ai refusé de l'épouser pour des raisons qui m'appartiennent, on s'est quittés douloureusement, et j'ai fini par mettre les pieds à Los Angeles. J'y suis depuis un an, bossant comme réceptionniste dans une galerie d'art appartenant à un ancien professeur. Oh, je suis maintenant fiancée aussi. À Aidan, un homme beaucoup trop bien pour moi.

CARACTÈRE

créative • libre • brillante • aventurière • douce • authentique • bohème • simple • passionnée • rêveuse • fragile • imprévisible • volage • maladroite • irresponsable • secrète • émotionnelle • distraite • rebelle

AUTRES

•  J'ai repoussé pendant 2 ans mon entrée à la New York Academy of Art. • J'ai fini par y faire un cursus Beaux-Arts sous les encouragements de Jack, et grâce à une bourse importante. • Gamine, je prenais l’habitude de marcher le long de l’Ohio River lorsque quelque chose me blessait ou me fâchait. • Un réflexe que j'ai toujours gardé, et qui me pousse à chercher un pont ou un cours d’eau lorsque j'ai besoin de réfléchir. • Mon entourage est très limité et l’a toujours été. Une cousine, deux ou trois bons amis, l’homme de ma vie… pour moi, la qualité importe plus que la quantité. • Je suis végétarienne & adepte du yoga et de la méditation depuis plus de 15 ans. • Je ne sais pas cuisiner et j'ai la fâcheuse manie de brûler tout ce que je prépare. • Mon plus grand rêve à l’heure actuelle serait de voir l’une de mes toiles exposée à la galerie où je bosse. • Je veille jalousement sur Kafka, le poisson rouge, et Van Gogh, le lapin, vestiges de ma relation d’avec Jack. • Rassurée par tant de stabilité, je me plaîs presque à jouer la nouvelle fiancée depuis qu’Aidan est dans ma vie. • Presque, parce que les préparatifs du mariage me filent des crises d’anxiété monstres.


SARA & TUMBLR & OH!DARLING



_________________

Addicted To A Memory.
We are, we are revolving chemistry. Love has taken us as far as we can reach, but I can't leave. Holding on to what we used to be. We are, we are in-love enemies. We are sentimental slaves on broken knees. We're on empty. We were, we were one identity. We. ©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dawnattelo.tumblr.com/
avatar
Dawn J. Baker
Messages : 599
Date d'inscription : 20/10/2014
Célébrité : Emma Stone
Crédit : fassylover & tumblr


Emploi : peintre, co-propriétaire du MOCA
love out loud : Won't you help me be on my way? So I can set me free.

Mar 11 Nov - 3:22


Jack W. Bates
l'âme soeur, l'amour, l'abandon
Mon tout. Et maintenant, mon rien. J'ai aimé Jack de tout mon coeur, tellement fort, trop fort aussi. Tellement, que je l'aime encore. Mal. J'ai tout quitté simplement pour être avec lui, pour construire quelque chose à deux. Et on l'a fait. Des tonnes de souvenirs à travers le pays, en passant par New York, San Francisco, et maintenant... Los Angeles. En le quittant après qu'il m'ait demandé de l'épouser, après que j'ai découvert qu'un côté entier de sa vie m'était encore inconnu, j'ignorais si j'allais le revoir un jour. Force est d'admettre que même si j'ai accepté de passer à autre chose, il ne disparaîtra pas aussi vite de mon quotidien que je l'ai fait pour le sien.

fassylover & tumblr

Dimitri J. R-Queen
le gardien, le colosse, le silence
Dimitri et moi, on ne s’est jamais parlé. Jamais adressé ni même plus qu’un regard de circonstance. Pourtant, je le connais de loin. D’Helena, en fait. Une bonne amie de longue date, rencontrée ailleurs, retrouvée ici, reperdue de nouveau. Helena est fougueuse, passionnée, brillante, et elle me donne un brin de constance alors que je bascule dans toutes les directions plus qu’il ne le faudrait, aujourd’hui. Et en bonne amie, elle a toujours été là pour moi, pour m’écouter, pour me conseiller, toujours sans juger bien évidemment. En sœur attentive, elle a aussi remarqué que Dimitri n’allait pas très bien ces jours-ci, et pour cause. Et comme elle l’a souvent fait avec moi, elle m’a demandé de garder un œil sur son frère, barman silencieux, dérangé, le temps qu’elle revienne. Je me suis sentie complètement hors de ma zone de confort lorsque j’ai décidé d’accepter la requête, d’aller voir si tout roulait. J’ai même commandé un verre, à son bar, attendant que le temps passe, levant à peine la tête lorsque je sentais son regard s’égarer sur moi. Et bizarrement, il s’est lui aussi approché. Bourru, mais attentif. Il a lancé la conversation, j’ai alimenté la suite, et mine de rien, on a discuté. J’ignore pourquoi c’est si facile, mais il semble vouloir me questionner autant que je le devrais, et limite, c’est rassurant. Facile. Mais difficile en soit, puisque devant sa curiosité, et les bribes de la mienne, je tente de percer ses secrets tout en masquant les miens. C’est que son regard s’attarde de plus en plus dans ma direction, alors que mes nuits d’insomnie et mes traits tirés doivent trahir ce que je souhaite lui cacher. Me cacher.

avengedinchains & tumblr


Maxence S. Bishop
L'enseignant, le collègue, l'ami
talentueuse, passionnée, il a tôt fait de se délecter de ses devoirs, d’adorer ses toiles, de prendre ses œuvres en exemple durant les cours. Force est d’admettre qu’ils partagent beaucoup d’intérêts et d’opinions en communs puisque leurs discussions enflammées se poursuivent souvent au-delà des cours, de plus en plus longtemps, de plus en plus en profondeur. Si Maxence n’a jamais à proprement dit fait un geste dans la direction de Dawn, ou posé une action qui voulait sous-entendre un certain intérêt, ce devint de plus en plus clair aux yeux de la rousse et de Jack est que Maxence devait être gay. Et c’était tant mieux, puisqu’il se vit ouvrir la porte du domicile Bates&Baker de nombreuses fois par la suite, Jack appréciant tout autant que Dawn les longues envolées lyriques qui les gardaient éveillés des nuits durant. Arts, musique, cinéma, littérature, politique, voyages, découvertes, ils ont survolé et approfondit tous les sujets possible. Puis Dawn et Jack ont quitté vers San Francisco, Max a filé à Los Angeles. Et lorsque Dawn est arrivée elle-même à L.A., c’est Maxence lui-même qui l’a accueilli chez lui, qui l’a aidé à trouver un appartement et même, un boulot à sa galerie. Dawn avait le potentiel de prendre beaucoup plus de responsabilités, mais elle se contenta d’accepter le poste de réceptionniste, l’esprit ailleurs lui coupant toute confiance en elle. Maxence voit d’un très mauvais œil sa relation avec Aidan et avec raison. Bon ami de Dawn, il comprend clairement qu’elle n’est pas heureuse dans cette histoire et ne rate pas une occasion de noter mentalement à quel point Aidan n’est pas celui qui lui faut.

shiya & tumblr

Parker H. Bernstein
le rebelle, le créateur, l'inspiré
L’artiste controversé, gros coup de cœur de Maxence, photographe dérangé et dérangeant, de tous les talents. Je le connais de nom depuis longtemps, très longtemps, pour l’avoir étudié au temps de la NYAA quand Max s’enflammait sur l’art qui s’affairait à faire passer un message, qui offrait matière à réflexion, plutôt que d’être simplement une œuvre léchée à l’académicienne. Parker était de ceux-là, qui se fiche de l’effet qu’ont ses photos du moment où les gens en parlent. Et mon patron se régale, se délecte de tout ce que le Bernstein peut lui soumettre à exposer, des clichés les plus violents aux plus subtils. Il aurait pu me troubler, avec son caractère brusque, ses idées brutales, son humour noir. Mais au contraire, il me fascine. J’aime à connaître l’artiste derrière, à comprendre le processus, à le mettre en valeur aussi, à le faire découvrir à tous ceux qui s’arrêtent à la galerie, qui veulent voir quelque chose d’unique, de différent. Et comme il ne se censure pas en nos murs, comme tout ce qui lui passe entre les doigts risque de se retrouver entre nos cadres, je m’applique également à garder son identité anonyme parfois, rien que pour le jeu.

Datura & tumblr



code by oh!darling

_________________

Addicted To A Memory.
We are, we are revolving chemistry. Love has taken us as far as we can reach, but I can't leave. Holding on to what we used to be. We are, we are in-love enemies. We are sentimental slaves on broken knees. We're on empty. We were, we were one identity. We. ©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dawnattelo.tumblr.com/
avatar
Dawn J. Baker
Messages : 599
Date d'inscription : 20/10/2014
Célébrité : Emma Stone
Crédit : fassylover & tumblr


Emploi : peintre, co-propriétaire du MOCA
love out loud : Won't you help me be on my way? So I can set me free.

Mar 11 Nov - 3:29


Albane I. Bonaparte
la fantasque, l'artiste, l'unique
Connue à New York du temps de la NYAA, Albane est vite devenue une bonne amie. Je prenais plaisir à la rejoindre après les cours, à sillonner les musées à ses côtés, à écouter ses histoires passionnantes, passionnées. Elle fait partie de ces gens qui adorent l'art, qui le respectent, qui le vénèrent. Parfois même un peu trop, vu sa facilité à le copier et à le revendre au plus offrant. Mais elle est belle, et brillante, et tellement cultivée que je discuterais avec elle des nuits durant. Et c'est pile exactement ce qui se passe maintenant, depuis qu'on s'est retrouvée à la galerie, à L.A. J'ai trouvé en elle une bonne amie, une fille bien, qui est dans ma vie depuis longtemps déjà, et qui le restera aussi. Je le sens.  .

fassylover & tumblr

Amy C. Collins
la confidente, l'amie, la muse
Amy est une bouffée d’air frais, de talent, d’espoir dans la vie de Dawn. Rencontrée à la galerie où la rouquine travaille – Amy y a exposé ses œuvres plusieurs fois – le courant est lentement mais surement passé entre les deux. Timide dans l’âme, Baker a laissé la pétillante Collins faire les premiers pas, venir lui raconter sa vie, l’inviter à luncher parfois, et même lui demander son avis sur ses œuvres, en se montrant voracement crieuse au sujet des siennes. Artistes toutes les deux, elles ont vite fait amie-amie, jusqu’à se côtoyer hors du boulot, là où rien ne les aurait obligé à se fréquenter. Amy adore traîner Dawn partout dans la ville, lui faire découvrir ses coups de cœur, lui montrer Los Angeles à travers ses yeux. C’est qu’elle se retrouve terriblement inspirée en présence de la peintre un brin effarouchée, et qu’à force de passer du temps avec elle, elle sent un regain de créativité la travers plus qu’à l’habitude. C’est qu’elle est drôlement stimulée d’enfin pouvoir discuter avec une fille aussi brillante et allumée, mais surtout passionnée d’art comme l’est Dawn. Amy est dans la vie de Dawn depuis que la rouquine est en couple avec Aidan. Si elle l’aimait bien au départ, la Collins commence à se douter que quelque chose cloche lorsqu’elle remarque les traits tirés et la mine fatiguée de son amie. La période de questions approche…


Freya J. McCarthy
la militante, la vraie, l'action
Freya est l'une de ces rencontres qu'on ne vit qu'une fois dans son existence. Journaliste engagée, elle a pris la parole lors d'une manifestation où Jack et moi avions participé, il y a plusieurs années. Tout de suite j'ai été interpellée pas son intelligence, par ses convictions, par les étoiles dans ses yeux. Et je me suis ralliée à elle parce que ça me semblait juste, bon, vrai. J'aurais voulu garder contact, j'aurais voulu la compter parmi mes amies de longue date, le genre de filles qui, quand elles sont parties prenantes de notre vie, nous assure de toujours être authentique. Mais on a bel et bien fini par se perdre de vue, oiseaux libres que nous avons toujours été. Pourtant, je l'ai retrouvée ici, il y a peu. Et comme toujours, sa force, sa vigueur, sa poigne, me motivent à bouger, à changer un peu.

fassylover & tumblr

Déborah H. White
la douceur, la force, l'art
J'aurais pu être effrayée par Déborah. Et pour être honnête, je le suis parfois un peu, juste un peu, quand je vois toute sa puissance, tout son caractère. Je l'envie aussi, beaucoup. C'est son talent en dessin qui m'a fait prendre tout mon courage pour l'aborder dans un café un jour. Je lui ai parlé, je l'ai écouté, j'ai même proposé qu'elle passe à la galerie, si un jour ça le lui disait. Elle est venue, et j'ai sourie. Parce que Déb est intelligente et qu'elle est tellement, tellement talentueuse. Elle a grogné, grinché même un peu, mais Albane et Maxence ont fini par voir ses dessins. À mon plus grand bonheur. Et puis voilà qu'à force de la croiser, elle a fini par me laisser une place dans sa vie, sous sa carapace, là où il y a du vrai, du tangible. Elle m'a vu dans tous mes états aussi, avant jack, et puis maintenant, alors que tout semble basculer. Elle m'a ramassé, m'a écouté à son tour, m'a poussé aussi. Plus encore qui quiconque. Mieux que ce que j'aurais pu vouloir. Elle est solide. Mais surtout, elle est là. Présente. Et c'est tout ce qui compte.

Datura & tumblr


Helena Queen
l'amie, le secret, la mission
Helena et Dawn se sont trouvées à une rencontre pour le moins intéressante d'un organisme de bienfaisance qu'elles supportaient chacune pour des raisons qui leur appartenaient à l'époque. L'une pour le boulot, l'autre pour partager son trop plein de bonté, son envie de changer le monde même s'il est si lourd à porter. Et tout de suite, ça a cliqué. C'est qu'elles sont deux femmes vraies, au final. Malgré leurs secrets et leurs vies chamboulées, malgré les 1001 problèmes qu'elles gardent parfois bien enfouis, trop cachés. Helena a trouvé en Dawn une oreille attentive, une personne généreuse et bonne comme il ne s'en fait plus, qui a su lui redonner le sourire, lui prouver qu'il n'y avait pas que les bandits qu'elle pourchassait le jour qui peuplaient la planète. Et Dawn elle, est fascinée par la force d'Helena, par sa puissance, pas juste en muscles, mais en caractère, en opinions, en idées. Aujourd'hui, elles se retrouvent à Los Angeles et l'une l'autre risquent d'être exactement là au bon moment, tant pour s'adoucir que pour se solidifier.

fassylover & tumblr

PRÉNOM P. NOM
NATURE DU LIEN
UC

crédit



code by oh!darling

_________________

Addicted To A Memory.
We are, we are revolving chemistry. Love has taken us as far as we can reach, but I can't leave. Holding on to what we used to be. We are, we are in-love enemies. We are sentimental slaves on broken knees. We're on empty. We were, we were one identity. We. ©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dawnattelo.tumblr.com/
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
 :: The sun is shining like you knew it would. :: Show me everything else :: Les fiches de liens
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Echange Charles Baker/ Himler Rebu autour du CEP
» Dawn Of War II
» Friends, we need your feedback
» Dawn of war 2 Retribution
» Nouvelle extension de Dawn of war 2