:: Les Archives :: La salle des archives :: RPs
Hit me baby one more time. | Birdie
Invité

Sam 27 Déc - 23:42
Birdie ☼ Keandra



« Tu penses que je devrais m’excuser ? » « Mais t’excuser de quoi Rae ? Y a pas mort d’homme, t’as rien fait de mal. » « Pourtant c’est l’impression que j’ai.. T’as bien vu ce qu’il m’a balancé avant de partir ? » K. toisa sa meilleure amie du regard avant de soupirer. « Roh c’est bon, il s’en remettra. Avec toi ou une autre, ça passera.. T’as couché avec son pote et alors ?! Vous n’êtes pas ensemble, tu ne l’as pas trompé ou je ne sais quelle autre connerie. Et puis merde, c’est bon, tu veux que je te fasse la liste de tes amies qu’il s’est tapé ? » Sans préciser le sien de prénom, bien entendu. Ça serait probablement la boulette de trop. Rae la regardait sans trop savoir quoi dire. Elle le savait, Keandra avait raison –comme d’habitude. Leo n’était pas un ange et ce n’était pas parce que la petite anglaise avait fauté une fois qu’il devait lui en vouloir à vie. « Alors y a qui déjà.. Ah oui, la petite Sloan, ensuite.. » « Bon okay ça va j’ai compris ! Et pour info, Sloan n’est pas mon amie. » La coupa directe la Iver et prit par la même occasion un coussin pour le lui balancer au visage. K. rit légèrement face à son attaque. « Bref, dans tous les cas arrête de te prendre la tête pour ça. Essaye juste d’apaiser les tensions. » Elle savait qu’au fond ça la rongeait, que tout ceci la dépassait. « Bon, je vais faire un tour à la plage, tu viens ? » « Non je dois passer voir Talan à l’école, mais je te rejoindrais peut-être plus tard. » « Comme tu veux. » Sur ce, Keandra se leva, embrassa sa meilleure amie et quitta la maison Whitely/Iver.

Depuis son arrivée à LA, Keandra passait son temps à la plage. Surfer, faire son footing, se dorer la pilule, ou tout simplement se promener. Elle y restait des heures et des heures. Personne pour l’emmerder, l’hawaïenne coupait son téléphone et prenait du temps pour elle. Et ça lui faisait un bien fou. Alors la voilà à présent, se trouvant une place dans la foule prête à lézarder toute la journée. Enfin d’abord, il était question de s’entraîner un peu. Prendre quelques vagues, essayant au passage de repérer de beaux sportifs. Son plaisir visuel avant tout, oui. Mais bon, les petits surfers d’ici n’avaient absolument rien à voir avec ses hawaïens. Oh ça non. Seul Talan compensait, alors elle faisait avec. Mais ça elle se gardait de le dire, sinon Monsieur prendrait une fois de plus la grosse tête et il n’en finirait pas de la charrier. Et là, c’était l’ego de K. qui allait en prendre un coup.

Quelques vagues prises en cours, voilà la belle revenue sur le sable. Elle s’apprêtait à revenir sur sa serviette, lorsqu’elle aperçut une silhouette plus que familière, allongée parmi les autres. Une autre beauté qu’elle avait connue aussi là bas, à Hawaï. Birdie. Une de celle avec qui elle s’amusait bien il fut un temps. Un temps où Rae et Leo chafouinaient dans leur coin, alors elles s’occupaient entre elles. Une conquête de plus, une passade. Un bon amusement. « Si je m’attendais à te revoir sur cette plage, je crois que j’aurais emménagé ici depuis plus longtemps que ça. » Un sourire en coin, la Wailana s’installa au côté de la jeune femme. Pour une surprise, s’en était une. Une belle.  
code by Silver Lungs
[/color]
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Mar 30 Déc - 14:58
Birdie ☼ Keandra



« C’était drôle, Birdie avait vécu la partie la plus importante de son adolescence à Los Angeles et jamais elle n’avait surfer sur ces plages. Plus jeune elle ne venait à la plage que pour se prélasser au soleil, une demi-heure pas plus, après elle devait avouer qu’elle s’ennuyait, ou alors pour nager, pour des bains de minuit, pour venir boire avec des potes, pour faire toute sorte de connerie. Parce qu’il y avait des plages plus ou moins désertes, et que cela avait un goût de liberté. Mais elle n’avait jamais surfé, elle n’en avait jamais eu l’envie. Et puis elle était retournée à la Nouvelle Orléans, c’était retrouvé à Hawaï, et s’y était mise. Au début, ils s’étaient tellement foutu d’elle. Si elle n’avait clairement peur de rien, elle avait un style des plus affreux. Et puis elle avait tout donné, elle s’était entraînée jour et nuit jusqu’à presque s’évanouir d’épuisement. Elle avait une rage au fond d’elle qu’elle expiait sur la planche, et c’était devenue l’évidence. Elle avait gardé un style particulier, un peu trop franc, peut être un peu trop artistique et flou. Parfois c’était drôle, lorsqu’on la voyait surfer, on avait l’impression de voir un équilibriste maladroit qui allait s’éclater dans les vagues. Mais elle ne s’éclatait pas, elle tenait bon sur la vague, elle s’en sortait. Ca lui faisait du bien. Si elle s’était mise au compétition à Brisbane elle gagnait rarement, elle était une mascotte, celle qui est responsable de la bonne humeur et de la motivation des troupes.

C’était drôle, elle n’avait jamais encore surfer à Los Angeles, et maintenant qu’elle revenait apprivoiser la ville, elle passait un certain nombre d’heure sur ces plages qui ne la connaissait plus. Elle n’avait pas perdu cette rage, ou si elle s’était apaisée avec le temps, son retour à Los Angeles l’avait fait ressortir. Bien sûr personne ne s’en rendait compte. Birdie n’était pas quelqu’un de rageux. Elle était souriante et toujours enjouée. C’était une boule d’énergie qui ne s’arrêtait jamais de courir. Mais il y avait trop en elle, trop qu’elle ne savait pas expliquer. Et ces chansons, sa musique, ça ne pouvait pas toujours tout exprimer. Ou si ça lui permettait de l’exprimer ça ne faisait pas complètement son rôle d’exutoire. Ce trop plein, elle l’achevait dans les vagues, et là, ça allait mieux.

Il fallait dire aussi que son nouveau rythme de vie avec River ne lui convenait qu’à moitié. Elle qui avait pris l’habitude d’être une couche tard, lève tard, devait maintenant composer avec le rentré tôt, et surtout levé tôt. Et si la garderie lui laissait des journées en solitaire, il était parfois pesant de rentrer la plus part des soirées à la maison. Habituellement c’était le soir qu’elle se vidait la tête, parfois en buvant trop, et souvent en finissant dans des bras à moitié inconnu. Aujourd’hui, après avoir déposé River à la crèche, elle avait enfilé sa combinaison et elle avait filé sur la plage. Elle était montée sur sa planche et elle avait pris les vagues qu’elle pouvait. A la fin elle s’était laissée dérivée un moment sur sa planche avant de regagner la plage. Le surf lui donnait une nouvelle raison de glander sur la plage. Peut être parce que ce n’était plus exactement un dorage de pilule en règle. De toute façon le soleil hivernale était moins propice, elle finirait par avoir froid et par se rhabiller. Mais elle avait besoin d’aller un peu détendre ses muscles, et elle détestait se sécher dans une serviette. Tant qu’elle ne crevait pas de la chair de poule, elle préférait s’étaler à attendre que sa peau sèche d’elle même. Elle retira donc sa combinaison pour dévoilé une peau légèrement mouillé. Elle s’étala un milieu d’autre surfeuse qui faisait probablement la même chose qu’elle et elle souffla doucement. Elle se laissa envahir par une paix intérieur caractéristique de la session post sportive quand une voix retient son attention. « Si je m’attendais à te revoir sur cette plage, je crois que j’aurais emménagé ici depuis plus longtemps que ça. » Elle ouvrit les yeux et se redressa sur ses coudes avant de faire un grand sourire. Elle regarda la jeune femme s’installer à côté d’elle. Birdie fit un moue amusé en direction de la jeune femme avant d’avouer. « Regrette rien, je revenue il y a peu de temps. » Un sourire immense sur les lèvres elle fixa les yeux brillant la jeune femme. Comme ça, il y avait un peu d’Hawaï à Los Angeles. C’était une bonne nouvelle. « Comme ça tu t’es déracinée de ton île paradisiaque ? » souffla-t-elle franchement étonnée. Pour le peu de temps qu’elle avait vécu là bas, elle comprenait qu’il puisse être extrêmement compliqué de quitter l’île. Elle avait adoré ses quelques mois là bas, et si elle n’avait pas été aussi perdue à l’époque, elle serait surement restée plus longtemps. « Mais tu m’en vois ravie… Tu m’éviteras d’avoir l’idée de fuir pour y retourner. » dit-elle dans un rire. C’était une blague en réponse à l’accroche de la jeune femme. Birdie ne comptait pas abandonner Los Angeles, elle ne quitterait plus sa soeur. Elle ne lâchait pas la jeune femme du regard. Premièrement parce que c’était son habitude, Birdie avait un regard pétillant et surtout plutôt fixe. Birdie aimait presque dévisager les personnes avec qui elle discutait. Au moins elle leur accordait toute son attention. Mais aussi parce qu’elle cherchait dans les traits de la brunette tous les souvenirs qu’elle avait partagé avec elle. Parce que mine de rien cela datait d’il y a un petit moment. Et bien sûr c’était des aventures que l’on oubliait pas, mais se rafraichir la mémoire n’était pas plus mal. « C’est une bonne surprise. » dit-elle doucement sincèrement contente. Sa journée serait surement bonne. « Le reste de la clic est là aussi ? » Elle parlait des Iver pour le coup. Ca serait la moindre des choses, si Leo et Keandra était ici, il ne restait plus grand chose au Iver à Hawaï.
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Dim 8 Fév - 17:21
Birdie ☼ Keandra



Un ange était apparu devant ses yeux. Ou plutôt un démon. Birdie la diablesse. Un large sourire se dessina sur les lèvres de Keandra. Enfin de compte, elle ne risquait pas de s'ennuyer dans cette ville. Entre sa sœur qui faisait des siennes, Leo & les Iver et maintenant la jeune Salinger. Ouais il allait y avoir du mouvement. Et c'était tant mieux. Elle n'avait pas quitté son île paradisiaque pour se faire royalement chier après tout. Hawaï n'était plus pareil sans ses amis. Ces personnes qui étaient devenues sa famille au fil des années. Des personnes sur qui elle pouvait compter et qui pourtant, étaient brusquement tous partis pour vivre ici. Elle s'était demandée à de nombreuses reprises ce qu'il y avait de plus en Californie et cette question était encore à résoudre. Parce que pour l'instant elle ne voyait pas trop. Mais peu lui importait. Elle ne leur en voulait pas au fond d'avoir fait ce choix si soudain, si insensé. Tout ce que la brune voulait en revanche, c'était des réponses. Et la première personne qu'elle allait torturer serait probablement sa petite sœur. La gourde qui s'était fait entraîner par l'italien, le cousin du Whitely. Celui qu'elle ne supportait pas. K. n'arrivait toujours pas à comprendre comment Kai pouvait être à se point influençable. Un vrai petit chien celle-là. Et encore elle était gentille, elle ne disait pas chienne.

Mais bref, il n'était pas question de ça aujourd'hui. Elle dévisageait Birdie, se disant qu'elle était toujours aussi belle. Et c'était un bon point. Un vrai rayon de soleil qui entrait à nouveau dans sa vie. Ou du moins pour ces quelques minutes. Oui c'était un fait, Keandra aimait les hommes autant que les femmes. Dès qu'elle sentait le courant passer, elle sautait de suite sur l'occasion. Penis ou pas. Elle s'amusait avec l'un comme avec l'autre, et ça n'a jamais fait de mal à personne. Il n'y avait jamais rien de très sérieux et ça lui a toujours convenu. Comme pour Birdie. Avec elle s'était le temps de quelques soirées arrosés et surtout histoire de s'amuser pendant que de leur côté, Leo et Rae roucoulaient. « Comme ça tu t’es déracinée de ton île paradisiaque ? Mais tu m’en vois ravie… Tu m’éviteras d’avoir l’idée de fuir pour y retourner.  » Assise à ses côtés, c'était comme faire machine arrière et retrouver ici ce qu'elle avait perdu là-bas. « Et oui.. Tout le monde m'a abandonné pour profiter du soleil Californien, alors que veux-tu.. J'ai suivi le mouvement ! » Elle rit légèrement face à l’allusion de la brunette. « Si ça peut t'éviter de fuir une fois de plus alors tant mieux.. » Connaissant brièvement le passé de la jeune femme et pile électrique qu'elle était, K. savait par Leo qu'après son départ à Hawaï elle avait pas mal voyagé. C'était une aventurière, alors la retrouvait là, il fallait croire que le hasard faisait bien les choses.

Oui pour une bonne surprise, s'en était une. Keandra n'envisageait pas la revoir de si tôt et elles se retrouvaient aujourd'hui. « Le reste de la clic est là aussi ? » Et comment. Les uns n'allaient pas sans les autres. Leo partait et c'était toute la meute qui rappliquait. « Si tu veux parler des Iver, ouais ils sont même arrivés avant moi. Ma petite sœur est là aussi. Je suis la dernière à avoir posé mes valises ! » Un sourire en coin, elle enchaîna. « Et toi alors, ça fait depuis combien de temps que t'es là ? » Elle la fixait, agissant le plus naturellement possible. Sûr elles avaient flirté ensemble plus d'une fois, mais elle ne la considérait pas comme une ex ou un grand amour perdu. « Aux dernières nouvelles du Whitely tu te trouvais en Australie, comment ça se fait que tu te retrouves ici ? » Curieuse ? Légèrement sur les bords. Mais c'était Keandra et on ne pouvait pas lui en vouloir pour ça. « T'as de la famille ici, c'est ça ? »      
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
 :: Les Archives :: La salle des archives :: RPs
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Hit me baby one more time. | Birdie
» Im Mee Yung ♚ hit me baby one more time, ouuuuh
» Haiti des années 60-70-80: Le pays était-il mieux sous Papa et Baby Doc ?
» Baby Doc et Michèle Bennett, un couple très détesté des Haïtiens.
» Seize the Time!An essay by Cynthia McKinneySeptember 19, 2008