:: Everybody comes to Hollywood :: Los Angeles for Dummies
PREMIERE INTRIGUE | Blackout
avatar
Turkey Pug
Messages : 199
Date d'inscription : 13/10/2014
Célébrité : El Pugo
Crédit : El Gringo

Emploi : Mariachi
love out loud : El Burrito

Mar 3 Fév - 16:06
INTRIGUE |   Blackout

L'histoire n'est pas encore tout à fait claire. Elle est même vachement sombre.

Ba-dum tss.

Dans la soirée du 14 février, quand toutes les lumières de la ville se sont éteintes, peu de monde s'est vraiment inquiété. Les célibataires non assumés, peut-être, qui ont vu leur plan de survie de St-Valentin en solitaire s'écailler en même temps que Bridget Jones et autre Terminator disparaissaient de leur écran plat, et quelques barmans, ça et là, soucieux de savoir si les prochaines bières qu'ils auraient à servir aux célibataires très bien assumés resteraient fraîches d'ici là. Les autres ? Ce n'était qu'une raison de plus pour zapper le dessert.

Et puis, les heures ont défilé, et le courant n'est pas revenu. Nulle part. Le 15, au petit matin, les chaudières en berne, personne n'a eu droit à une bonne douche chaude, on n'a pas pu flanquer les gamins devant les dessins animés pour grapiller quelques minutes de sommeil en plus, les cafetières ont toutes refusé de coopérer, on a commencé à fouiller les placards à la recherche du vieux poste de radio à piles qui traîne, là, quelque part, à défaut d'avoir pu se connecter à Twitter et son news feed - mais, là non plus, rien ne filtrait. Une radio pirate ou deux, tout au plus, avec en bruit de fond le ronronnement de la génératrice vintage de l'adepte de la théorie du complot qui s'époumone à l'antenne avec les mots clés apocalypse, loi martiale et KFC à la viande de chat.

On a commencé à dresser la liste des suspects potentiels. Le mec qui a voulu sa mèche un peu trop parfaite pour son rencard et qui a abusé sur le voltage de son sèche-cheveux.  Les deux tiers des Angelenos qui ont voulu lancer le Best of des Destiny's Child en même temps. Une fiancée trompée, revancharde et pas très maligne, non plus, qui s'est dit qu'en bousillant tout le réseau électrique du comté, au moins, elle pouvait être sûre que son beau et sa nouvelle blonde n'useraient pas du sommier électrique offert par beau-papa. Mais c'est devenu de moins en moins drôle, au fur et à mesure que la journée avançait, qu'on se rendait compte d'à quel point tout dépendait d'une prise électrique et que le courant, lui, ne revenait toujours pas.

Il a fallu attendre 24 heures de plus pour que la situation revienne à la normale et que Los Angeles, plongée dans l'handicap, l'incompréhension, l'angoisse - plongée dans le noir, simplement, reprenne finalement son souffle. Le 16 février, à 17 heures et des poussières, quand les projecteurs braqués sur l'Hollywood Sign se sont illuminés, que les portes des ascenseurs se sont rouvertes sur leurs otages et que la ville a, enfin, redémarré, ses habitants ont pris conscience que la panne de courant aurait pu avoir des conséquences bien plus désastreuses si elle n'avait duré rien qu'un peu plus de temps et que ce n'est pas juste de doses de téléréalité, statuts Facebook,  junk food et bain à remous fumant qu'on aurait manqué. Une chose est sûre : chacun se souviendra de comment il a vécu ces trois jours d'un blackout exceptionnel. Et vous, quelle sera votre version ?



************************************



Cette intrigue est libre, dans le sens où il n'y a pas de sujet commun ou de consignes particulières : tu peux choisir ou non d'y prendre part en lançant un RP avec la personne de ton choix ou plusieurs d'entre elles, tiens, plus on est de fous, plus on rit, après tout.

Surtout quand il fait tout nuit. Hinhin.


Garde seulement à l'esprit que cet événement touchera toute personne présente à Los Angeles et ses environs durant ces trois jours. Même si tu ne veux pas participer directement à l'intrigue, tu pourras toujours en parler dans tes sujets à venir, ou profiter de cette occasion pour développer ton personnage d'une manière ou d'une autre. Une coupure de courant qui s'étale sur plusieurs jours, ce n'est pas rien - l'eau, le traffic, les accès sécurisés, les magasins : tout cesse de fonctionner. Il y a des génératrices dans les hôpitaux et compagnie, mais leurs capacités sont limitées, et la panique des uns peut baver sur les autres très rapidement.

Les possibilités sont donc nombreuses. Alors, si ton perso a une belle-mère à refroidir, un instinct de survie hors pair à partager ou deux-trois pulsions de bandit refoulées à assouvir, c'est le moment ou jamais. Have fun, kids.  


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://staytherefreakup.forumactif.com
 :: Everybody comes to Hollywood :: Los Angeles for Dummies
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» PREMIERE INTRIGUE | Blackout
» PREMIERE INTRIGUE ☩ la bourgeoise
» PREMIERE INTRIGUE ☩ la reine face-de-métal
» Version n°13 - Spécial Blackout !
» Résumé de l'intrigue