:: The sun is shining like you knew it would. :: Les scénarios
[M] ▲ THEO JAMES - Please forgive me if I need ya like I do.
avatar
Olivia R. O'Ceallaigh
Messages : 331
Date d'inscription : 03/11/2014
Célébrité : Jennifer Morrison
Crédit : wiise (vava) ; tumblr (sign)


Emploi : Assistante personnelle d'un éditeur littéraire
love out loud : ou l'art de voir son cœur être piétiné par n'importe qui

Dim 5 Avr - 20:04
Evan
Trystan
Penrose
Everyone makes mistakes. If you can't forgive others, don't expect others to forgive you.
i.  identité
» nom complet
Evan Trystan Penrose
» Date de naissance
au choix (29 ans)  
» Lieu d'origine
Los Angeles.
» Profession
Au choix.
» Orientation sexuelle
Hétérosexuel
» Situation amoureuse
Célibataire ? En couple ? Fiancé ?
» Avatar : Theo James (négociable) » Crédit : Unknown
ii.  histoire
- Evan est l'avant dernier de la fratrie Penrose et le dernier garçon. Une place assez particulière avec lequel le jeune homme a toujours du jongler.

- Dans la famille, ils sont typiquement ce qu'on nomme une tribu... voir même une secte, tant leur manière de vivre en famille tient de la symbiose. C'est une belle et grande famille, des gens qui s'aiment et ont été élevés dans l'amour, le respect et qui ne peuvent se séparer... Ils vivent proches les uns des autres et n'envisagent pas une seule seconde de se quitter. Chez eux, les grandes attablées sont reines et même le voisinage peut être convié sur un coup de tête. C'est toutes les fêtes ensemble, c'est la reprise du commerce familial, c'est l'incapacité pathologique à rester une journée entière sans se parler, sans se voir. Toucher à l'un des membres de la famille, c'est attaquer toute la tribu. Entrer dans la famille, cela demande nécessairement d'être accepté par tous, sous peine que votre vie devienne un véritable enfer. Parce que oui, chez eux, les grandes décisions sont prises en cercle autour de la table du salon, dans un vote à main levé. Les secrets n'existent pas et toute rétention d'information est vécu comme une trahison par ceux qui ne sont pas mis au courant de la chose. C'est comme ça dans cette famille et c'est génial, autant que c'est lourd à porter.

- Le statut matrimonial, tout comme le fait qu'il ait ou non des enfants est au choix, même si je le verrais bien avec un enfant. Ça reste totalement libre.

- Evan sait qu'il a énormément de chance d'avoir deux frères devant lui. Eux ont dû reprendre l'entreprise familiale. Eux n'ont pas eu le choix. Lui n'a pas eu ce fardeau sur les épaules. Lui a pu choisir en son âme et conscience s'il voulait travailler avec ses frères ou s'il aspirait à autre chose (libre à vous donc de dire ce qu'il a fait).

- Éduqué de la même façon que le reste des siens, Evan a aussi retenu l'importance de la loyauté et des liens familiaux, de l'aspect primordial de la famille. En tant que dernier garçon, il sait qu'il n'a jamais eu l'aura de ses frères et il lui a fallu se battre pour s'imposer comme "autre homme de la maison", surtout vis-à-vis de ses grandes sœurs. Parce que bien sûr, un homme prend soin des femmes de la famille, mais bien sûr, lui n'était que le petit frère, materné par ses aînées. N'allez pas croire cependant qu'Evan n'est pas un gars comme les autres Penrose, oh non ! Monsieur sait très bien prouver qu'il sera toujours là pour ses sœurs et qu'il les protégera toujours.

- C'est un tonton parfait pour les petits, il joue au football avec les garçons, prend le thé avec sa nièce et ses copines et n'hésite pas une seconde à faire le pitre pour faire sourire la ribambelle d'enfants qui traînent toujours dans le jardin. Il le faisait déjà quand Carlie était petite, cela ne le change pas beaucoup et il aime tellement voir des sourires s'afficher sur les visages des enfants.
iii.  liens

Olivia O'Ceallaigh - la sœur en fuite.
Evan était en pleine adolescence quand sa soeur fit le choix de quitter Los Angeles. Evan lui en a voulu, énormément, mais plus parce que la famille lui en voulait que par réelle envie. Parce qu'Evan n'a pas compris son besoin de partir, mais n'a pas compris pourquoi cela blessait tant les siens. C'est vrai. Pour lui, ça n'est pas la distance entre les gens qui détermine la force des liens. Si elle voulait partir, elle pouvait le faire, non ? Et bien non. La famille avait décidé que non, alors Evan a dit non. Là où il fut gravement blessé par Livia, cependant, fut lors de son mariage avorté. Pour lui, à ce moment-là, elle aurait dû revenir, s'appuyer sur eux et comprendre qu'ils ne voulaient que son bien. Livia, trop fière, à refuser de revenir à Los Angeles et a enchaîné les erreurs pour prouver à tous qu'elle prouvait se débrouiller seule et c'est réellement là, pour lui, qu'elle a mis un grand coup de pied dans l'union familiale. C'est là qu'a été son erreur. Et si elle pouvait seulement le reconnaître, il lui serait si facile, à lui, de lui pardonner.
Carlie Penrose - tic et tac réunis.
Compagnons de farces et de grands moments, Evan et Carlie, c'est un peu tic et tac, voir même pile ou face. Lui s'est toujours fait un devoir d'être le parfait grand-frère de la seule et unique de la fratrie plus jeune que lui et elle, elle a toujours adoré le pouvoir particulier qu'elle avait sur celui qui voulait jouer les hommes, mais restaient encore finalement aussi enfant qu'elle encore un peu. Et enfants, ils ne le sont plus vraiment, même si parfois, Evan aimerait bien qu'ils le soient encore un peu, parce que le monde des adultes est si compliqué. Heureusement que sa petite Carlie insouciante et fraîche comme la rose est toujours là pour lui rappeler que même dans le compliqué, les choses peuvent être des plus simples.
Owen O'Ceallaigh - le beau frère trop cool
Owen O'Ceallaigh est un connard de première. C'était, après tout, le laïus qu'Evan n'avait que trop entendu. Et puis voilà que soudain, Livia débarque à la maison au bras de ce type et prétend que sous ses airs de connard fini, se cache un homme qui mérite vraiment d'être connu et qui, en vérité, l'aime elle plus que n'importe qui au monde... Ça aurait plutôt intérêt à être vrai, parce que même s'il a l'air d'un parfait idiot innocent, Evan saurait très bien montrer les crocs si ce gars-là venait à faire souffrir la sœur qui n'a déjà que trop souffert. Mais bon. En attendant, Livia semble parfaitement heureuse et Owen la regarde avec des yeux d'amoureux transit... alors il fait confiance. Et puis son beau-frère se présente toujours avec de super voiture et a récemment fait l'acquisition d'un bijou à deux roues qu'Evan adorerait conduire un jour, si seulement Owen pouvait lui faire assez confiance pour la lui prêter. Alors, même s'il joue les frères un peu protecteur, Evan est fan de ce gars, surtout s'il a réellement cet effet des plus positifs sur sa grande sœur et sur leurs relations à tous.

_________________
Falling in love.

Ça me fait vraiment flipper parce que tu as pris un morceau de moi. Et je t'ai laissé faire... @ ALASKA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Olivia R. O'Ceallaigh
Messages : 331
Date d'inscription : 03/11/2014
Célébrité : Jennifer Morrison
Crédit : wiise (vava) ; tumblr (sign)


Emploi : Assistante personnelle d'un éditeur littéraire
love out loud : ou l'art de voir son cœur être piétiné par n'importe qui

Dim 5 Avr - 20:10
iv.  Mes exigences


Hellow petit loup

Merci de prendre un peu de ton temps pour jeter un coup d’œil à mon cher frangin. Evan, comme tous les autres, compte beaucoup pour moi et que leur relation est complètement vierge de toute influence hormis les à priori de chacun.

▲ Concernant le nom : J'adore les prénoms que j'ai mis à Evan, mais ils sont totalement négociables. Pour le nom de famille en revanche, ça va être dur de négocier, vu que c'est le nom de toute la famille

▲ Concernant l'avatar : Theo me semblait parfait en choix initial, mais je suis pas difficile. Tant que ça correspond au personnage et au reste de la famille, j'accepte d'entendre tes propositions sans problème.

▲ Concernant l'histoire et le lien : J'imaginais vraiment les choses comme ça, alors c'est difficilement négociable pour ce qui est noté dans ce scénario, mais je crois avoir laissé assez de liberté comme ça, non ?

▲ Te concernant toi, petit RPGiste : Je préfère carrément quelqu'un qui écrit de la qualité, même courte, qu'un gros boulimique du RP accroc à ses trois pages par réponse qui ne servent qu'à répéter répéter et encore répéter ce qu'il s'est passé avant sans me donner matière à répondre. Quant à la présence, je comprends parfaitement qu'on ait tous une vie IRL (moi la première), mais j'essaye de m'en tenir à mon "minimum une réponse par semaine", je te demanderais juste d'en faire autant et de ne pas prendre le scénario pour disparaître trois jours plus tard.


Merci encore pour ton intérêt, en espérant que mon frangin adoré continu de te plaire et de te donner envie  

_________________
Falling in love.

Ça me fait vraiment flipper parce que tu as pris un morceau de moi. Et je t'ai laissé faire... @ ALASKA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 :: The sun is shining like you knew it would. :: Les scénarios
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» H. EZRAEL MELLARK ► theo james
» [M] Theo James ∞ LIBRE
» (m) theo james ✈ pris
» [M] ▲ THEO JAMES - Please forgive me if I need ya like I do.
» (m) théo james → ex