:: The sun is shining like you knew it would. :: Les scénarios
[M] ▲ DONALD GLOVER - take your face off.
avatar
Leo A. Whitely
Messages : 516
Date d'inscription : 20/10/2014
Pseudo : betty
Célébrité : Aaron Paul
Crédit : alaska & tumblr


Emploi : Cascadeur, bassiste pour HPATD & co-créateur du Maverick - un resto que personne et tout le monde connaît
love out loud : yolo

Jeu 11 Juin - 16:10
Anton
Benedict
Bloomer
Fear causes hesitation, and hesitation will cause your worst fears to come true.
i.  identité
» Nom complet
Anton Benedict Bloomer (j'adore donner des noms complets à mes scénarios, mais c'est vraiment discutable)
» Date de naissance
peu importe tant qu'il ait entre 30 et 33 ans 
» Lieu d'origine
Hawaii
» Profession
surfeur, du plus loin qu'il puisse se souvenir - et un très, très, très bon, trop bon.
» Orientation sexuelle
au choix, mais peu importe son orientation c'est un dragueur assumé
» Situation amoureuse
au choix
» Avatar : Donald c'est exactement Anton à mes yeux, mais si vraiment tu adores le personnage & que l'avatar te bloque, on peut en discuter :) » Crédit : arté
ii.  histoire
Leo n’en sait pas énormément sur Anton, sauf bien sûr ce qui s’est dit dans les journaux à potins et ce qu’il a vu de lui durant les divers évènements où ils se sont côtoyés. Gardez tout de même en tête que :

* Anton est quelqu’un de TRÈS sûr de lui. Je ne le vois pas avoir eu une enfance difficile, dans le sens où il est habitué d’être la vedette, le champion, la star depuis toujours à ses yeux.

* Il peut avoir fait des études comme il peut avoir lâché les cours en plein cursus, ça m’est égal – tant qu’il surfe depuis très longtemps et qu’il a été repéré par une équipe d’Hawaii super jeune.

* Surfeur étoile, il a raflé des tas de premières places, des médailles, de la gloire et du fame à la tonne.

* Anton et Leo – vous le verrez plus bas – ne s’aiment pas du tout. Ils ont souvent été en compétition et ils n’ont jamais vraiment eu de bons moments pour sympathiser. En fait, Anton n’a pas perdu le temps de sympathiser avec personne d’autre, ni même ses propres équipiers.

* La vie d’Anton a pris un gros, très gros tournant ces derniers jours – un crash dont il n’est pas capable de se relever. En fait, son monde s’est écroulé le jour où son coach l’a expulsé de son équipe de surf.

* À vous de voir la raison de son expulsion, mais il faut que ce soit assez gros pour l’empêcher de se relancer en tant que surfeur professionnel un jour proche ou lointain.

* Anton sait que Leo a été expulsé de son équipe lui aussi, et il prévoit tirer profit de la situation similaire pour attirer la sympathie du Whitely.

* C’est donc pourquoi il a décidé de traîner sa carcasse hors d’Hawaii, l’île qui l’a vu naître, pour mettre le pied à L.A. et tenter de trouver une raison à sa vie.

* Ça peut sembler un brin déprimant, mais Anton a été un surfeur impliqué, passionné, intense du plus loin qu’il se souvienne. Maintenant, il se cherche. Meilleure occasion de repartir à neuf!

iii.  liens

Leo A. Whitely - l'ancien rival, le nouvel allié
Anton et Leo se détestent, y’a pas plus clair. Étant chacun dans des équipes adverses, étant chacun des surfeurs très doués, étant chacun casse-gueule et casse-couille, ils n’auraient pas pu faire autrement. Et c’est bien ok comme ça. Leo se souvient très bien du Anton qui multipliait les remarques salaces, qui s’assurait de démolir sa réputation dès qu’il le pouvait, d’affuter ses diverses astuces de fois en fois pour s’assurer de faire de sa vie un enfer. Et comme Leo est Leo, il encaissait la plupart du temps, n’ayant pas envie de se casser la tête, n’ayant pas envie de gaspiller d’énergie sur l’autre dude qui pourrissait sa vie avec tant de talent. Il ne se laissait pas tout le temps faire, répliquant par ci par là, mais l’essentiel est là : il tentait de s’en foutre le plus possible. Ceci étant cela, quitter Hawaii a tout de même libéré Leo du fardeau Anton. Jusqu’à ce que celui-ci débarque à Los Angeles, bien motivé à prendre toute la pitié – et l’aide – que Leo pourrait bien lui offrir. À voir.
Talan A. Iver - l'ancien colosse, le nouveau molosse
Anton était l’alibi parfait, le pauvre con qui n’a rien à perdre, l’idiot qui veut se prouver, aux autres mais surtout à lui-même. Talan le connaît depuis longtemps, depuis Leo, depuis Hawaii, et malgré le fait qu’Anton était une plaie à voir débarquer sur les plages d’Haleiwa, Talan a été plus qu’heureux de le retrouver lorsqu’il a mis les pieds de nouveau sur son île. Le plan était simple, il avait besoin d’un blanc-bec pour infiltrer les Mullins, une taupe, un mec qui lui dirait tout parce qu’il était doué comme personne pour être un traître. Et Anton a joué son rôle à la perfection, cumulant les titres au sein de la famille Mullins, touchant même du bout des doigts à ce que les grandes têtes pensantes du business avaient comme plan à mettre sur pied. Pourtant, Anton a vite compris qu’à un moment, le vent tournait en sa faveur. Traître un our, traître toujours. Talan qui insistait, un peu beaucoup, Talan qui trouvait que les rapports se faisaient rares, Talan qui menaçait même – Bloomer réalisa qu’il avait le pouvoir, qu’il pourrait s’en servir pour obtenir quelque chose, n’importe quoi, à commencer par une nouvelle vie, de l’argent, de nouvelles ambitions. Son stratagème n’impressionna pas Talan qui voulu régler ses comptes avec lui, mais il était trop tard, Anton en savait déjà trop sur lui et sur les Mullins, trop et assez pour le faire chanter. Iver, en furie, finit donc par payer à Anton le billet d’avion vers la destination de son choix, vers une terre promise et inconnue, question de le voir disparaître de sa vue. Même si chaque mois, son nom apparaît comme une raillerie sur les chèques qu’il continue de lui verser. P'tit con.
Rae O. Iver - l'ancienne proie, la nouvelle arnaque
À l'époque des compet', Leo et Anton se détestaient. Oui, ça tout le monde le savait. Alors lorsqu'Anton voyait le Whitely en compagnie d'une jolie surfeuse, il n'en fallut pas plus pour qu'une nouvelle compétition se fasse entre eux. Le Bloomer sûr de lui, se mit à draguer ouvertement Rae qui venait juste de se mettre en couple avec Leo. Pour tester son blondinet, Rae se laissait séduire, sans jamais dépasser les limites. Ça l'amusa un temps et puis lorsqu'elle en eut marre et que ça devenait de plus en plus sérieux avec Leo, Rae envoya bouler Anton. Chose que Monsieur n'apprécia guère. Et le voilà maintenant de retour dans la vie de la Iver. Ayant appris tout ce qu'il s'était passé entre lui et Talan durant le retour sur l'île de ce dernier, Rae n'a pas d'autre choix que de renouer le lien avec l'ancien surfer. Elle compte bien qu'il arrête de manipuler son cousin et sera bien capable de tout pour que ça s'arrête. Tout.

_________________


« I take myself away. »

I take myself abroad. Making friends with strangers, making enemies of friends. When you're living outside the rules there are no rules to bend. Miles away from the dark days he says if you won't forget me, I won't forget you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Leo A. Whitely
Messages : 516
Date d'inscription : 20/10/2014
Pseudo : betty
Célébrité : Aaron Paul
Crédit : alaska & tumblr


Emploi : Cascadeur, bassiste pour HPATD & co-créateur du Maverick - un resto que personne et tout le monde connaît
love out loud : yolo

Jeu 11 Juin - 16:10
iv.  Mes exigences
Bonjour, bonsoir!

 :uhu:  

Déjà, merci de t’être attardé au scénario d'Anton. C'est un vrai cas celui-là, un mec brillant et surtout tellement doué, malgré le fait qu'il soit très, très, TRÈS imbu de lui-même. Faut pas se le cacher, qu'il sait qu'il est le meilleur, non? Rolling Eyes  

Pour ce qui est modifiable : tout, du moment où tu gardes le lien avec Leo – ennemis, rivaux, blabla drama –, celui avec Talan – ton sugar daddy – & celui avec Rae –   – et le fait que le surf a toujours été au centre de sa vie, jusqu'à tout récemment où il a tout perdu.

En bref, tu peux changer son visage, son nom, son histoire d’avant Leo et encore bien des trucs. C'est certain que je souhaite être mis au courant , mais sache que du moment où tu te lances sur le cas d'Anton, il est tout à toi.    

N’hésite pas à me bombarder si tu as des questions!
Merci encore!!
     

_________________


« I take myself away. »

I take myself abroad. Making friends with strangers, making enemies of friends. When you're living outside the rules there are no rules to bend. Miles away from the dark days he says if you won't forget me, I won't forget you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 :: The sun is shining like you knew it would. :: Les scénarios
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [M] ▲ DONALD GLOVER - take your face off.
» A quand le reveil citoyen face a l'insecurite ?
» G20, des mesures adoptées pour faire face à la crise
» Maryse Narcisse aura sauvé la face , faute de sauver Fanmi Lavalas
» HAÏTI FACE À L'OBLIGATION DE L'ÉTAT