:: The sun is shining like you knew it would. :: Show me everything else :: La chronologie
CHRONOLOGIE - Alan R. Wzyciski
avatar
Alan R. Wzyciski
Messages : 657
Date d'inscription : 07/11/2014
Pseudo : Mendax
Célébrité : Logan Lerman
Crédit : Mendax (avatar) & tumblr (gifs)

Emploi : Used student, kicked out and battered. Now full-time depressed and broken. Heroinomaniac trying to recover.
love out loud : This fire in my heart, since we were apart.

Dim 21 Juin - 22:11
ChronoALAN WZYCISKI


10 Mars 1992 — Alan est né un mardi, au départ, ses parents pensaient qu'ils allaient avoir une fille ; alors ils l'avaient appelée Rose. Au final, ce fut un garçon, et Alan garda Rose comme second prénom. Elisabeth et Yahto furent aux anges quoiqu'il arrive.

New York ◈

av. 2007 — Il ne se passe rien. Rien de grandiloquent, rien d'étonnant. Rien qui vaille la peine qu'on s'en souvienne, les Wzyciski frôlent l'idéal et la perfection. Tout va bien en tout point et Alan est un enfant incroyablement agréable. Comme dans un rêve.

2007 — Et puis, il a eut 15 ans. Mais même si sa crise d'adolescence fut relativement calme, il commença déjà à flirter avec les plus grosses de toutes les idioties. Sa connerie la plus violente fut ce garçon, Sawyer. Ils ne s'étaient jamais parlés avant, et ne se parlèrent pas plus ensuite, mais presque au premier coup d’œil, ils furent agités par un désir animal et sauvage. Et dans les toilettes de leur lycée ils se découvrirent, pour ensuite ne plus jamais oser croiser le regard de l'autre. Il n'a jamais su se dire si ça avait été de l'amour ou non, mais pour le peu que ça avait duré — c'était sa première fois après tout — ce fut grandiose. Du moins, dans ses souvenirs ça l'est.

2008 — Quelques mois à peine après cette histoire pleine de rebondissements, Alan rencontre Alex. Le meilleur ami de Sawyer, par le hasard fortuit d'un cours partagé. Rapidement forcés à travailler en groupe pour une espèce d'exposé fatigant de fin d'année, les deux garçons se lieront très rapidement d'une amitié très solide qui finira par se transformer en amour indéniable et tout-puissant. Alex sera le premier et le seul petit-ami d'Alan. L'inverse n'est au contraire pas vrai, le savait-il ?

Janvier 2009 — L'année suivante, alors que tout allait bien dans le meilleur des mondes et le jour-même de son anniversaire, Alex décide d'en finir. Sans prévenir personne, et sans laisser la moindre note ou la moindre lettre. Son suicide soudain sera traumatisant pour Alan, qui y aura assisté en première loge, s'étant jeté contre le corps encore suffoquant d'Alex, l'adolescent le verra mourir sous ses yeux.

2010 — À jamais marqué par la mort d'Alex, Alan sombrera dans une éternelle tourmente de chagrin et d'une inconsolable tristesse. Inguérissable et incapable d'être sauvé, il finira pourtant par s'habituer à l'horrible souffrance et l'affreux manque laissé par cette disparition. Comme si c'était ordinaire. S'enfonçant chaque jour un peu plus dans la solitude, il finira par complètement se taire et se laisser oublier. Par la même occasion, lui et ses parents quitteront New York pour aller vivre à Los Angeles.

Los Angeles ◈

2011 & 2012 — Et ils se sont installés à Los Angeles, comme pour n'importe qui, le début fut difficile. Et encore plus pour Alan qui restait enfermé dans ses souvenirs et ses chagrins, incapable de tourner la page et de s'en séparer. Mais malgré tout ça, il vint finalement par réussir à faire avec, et à terminer sa dernière année de lycéen.

2012 — Il se lança de manière tout à fait hasardeuse vers son choix d'avenir. Il ne savait pas ce qu'il ferait ou ce qu'il aurait envie de faire de toute façon, et même s'il aurait pu faire plaisir à son père en entreprenant des études de droit, ou de médecine pour faire comme sa mère, il préféra se concentrer sur un truc moins compliqué, quelque chose qui lui titillait tout de même un tout petit peu l'intérêt. Même s'il n'était pas vraiment tant cinéphile que ça, ni même très intéressé par la technique qui en décousait, il décida tout de même de se porter vers le monde des arts du spectacle. C'eut été le théâtre, le cinéma, ou quoi d'autre encore, il s'en foutait. Au moins, il était plus à l'aise que dans autre chose. Et grâce à ça, il rencontra celui qui deviendrait rapidement son meilleur ami, Charlie.

2013 — L'amitié de Charlie et d'Alan grandit, si bien et si fortement qu'ils en deviennent inséparables et que l'un et l'autre finissent par se sentir mutuellement attirés. Mais Alan n'est pas encore prêt pour ce genre de chose, alors, il fait taire ses envies et se contentera d'établir avec Charlie une amitié si proche qu'elle a tout d'une relation amoureuse. Il lui parlera enfin du suicide d'Alex, de Sawyer et de tout le reste.

Novembre 2014 — Après tant de temps à enfin réussir à se sentir mieux, à presque oublier le terrible traumatisme causé par le suicide d'Alex et à reconstruire un semblant de santé mentale, Alan se retrouve nez à nez avec le plus vif de tous les rappels à la réalité et au passé, Sawyer. Le garçon vit désormais, lui aussi, à Los Angeles et fait ses études dans la même université que lui. Ces retrouvailles ne se passent pas dans la joie et la bonne humeur, puisque Sawyer et Alan se blâment mutuellement pour le suicide d'Alex, malgré la passion bestiale qui continue de les animer. — RP

Décembre 2014 — Un mois à peine après ces retrouvailles bruyantes et violentes, Sawyer débarque totalement ivre chez Alan avec une seule envie. Et malgré le refus initial d'Alan, leur historique étant ce qu'il est, il finit par céder. Et les deux garçons se redécouvrent une nouvelle fois, après tant de temps. Provoquant ainsi un enchaînement de conséquences terribles sur l'avenir. — RP

Décembre 2014 — Hanukkah et les fêtes de fin d'années. Tout est supposé être heureux et joyeux, tout est supposé bien aller ; mais quand on est hanté par le plus horrible de tous les souvenirs, on n'arrive à rien. Et malgré une vie dont on n'a rien à se plaindre, on finit par perdre envie. L'avant-dernier jour d'Hannukah, Alan est complètement ivre ; pour noyer ses pensées et oublier les images du suicide qui lui reviennent en tête encore plus depuis qu'il a retrouvé Sawyer et c'est poussé à bout par ses pensées, il finit par commettre l’irréparable et tente de se suicider à son tour en fonçant dans un poteau en voiture. Le hasard voudra qu'il survive et qu'il ne se casse qu'un bras.

Décembre 2014 — Puis il y a eut la fin de l'année. Et le nouvel an, ça se fête. Alan espérait le fêter avec Charlie, et tout un tas d'autres inconnus, à l'Hinano - son bar gay fétiche - C'était sans compter sur Sawyer, qui vint lui aussi pointer le bout de son nez ce soir-là. Et tout à mal fini. Les deux garçons ont manqué de se battre, quoique Alan eut la présence d'esprit de s'interposer avant que Charlie n'ait eut le temps de répliquer à son tour d'un violent coup de poing. Et les deux jeunes hommes terminèrent l'année chacun de leurs côtés, Alan avec Sawyer, et Charlie ailleurs. — RP

Janvier 2015 — Toutes les belles choses ont des fins prématurées, et le bonheur d'Alan fut réduit à néant dès qu'il retrouva Sawyer en novembre, s'il n'était pas réapparu soudainement dans la vie du jeune homme, peut-être qu'Alan aurait véritablement fini par oublier Alex, peut-être qu'il aurait finalement fait son deuil. Mais ça ne s'est pas passé comme ça, avec le retour de Sawyer vinrent s'ajouter d'horribles souvenirs et ceux-là devinrent si obsédants qu'Alan commença à avoir de lourdes et terrifiantes hallucinations de ce suicide, il se revoyait serrer le corps ensanglanté d'Alex contre lui. Il lui fallait quelque chose pour venir à bout de tout ça, et il ne trouva rien d'autre que l'héroïne. Sa descente aux enfers fut interminable.

Février 2015 — Un mois de décadence, rien qu'un mois, et Alan est déjà dans le pire de tous les états. Déjà dans le pire de tous les états, la drogue l'a détruit. Il est misérable et minable, tant en manque que perdre le peu qu'il a le fait paniquer jusqu'à le réduire aux larmes. Il s'était réfugié à l'Hinano pour prendre une énième dose, mais c'était sans compter sur la présence de Charlie. Le garçon vint le sortir de là, il était décidé à l'aider. Et dans un sens il y parvint, prenant le garçon sous son aile, Charlie vint le raccompagner jusque chez lui, et ce qui n'aurait pu être que de l'amitié se révéla finalement être de l'amour réciproque. L'un comme l'autre s'aimaient. Et ils se le prouvèrent pendant la nuit. Malheureusement, le lendemain était bien moins idyllique, Alan se réveilla sans se souvenir de ce qu'il s'était passé ; brisant le nuage sur lequel flottait enfin Charlie. — RP

Février à Mars 2015 — Cependant, Alan n'était pas capable de briser les ambitions et les désirs d'un homme qu'il aime tant. Alors, sans doute pour se rattraper de cette amnésie, Alan préféra rester auprès du jeune homme pendant les jours qui suivirent. Partageant son chez lui, avec son accord et surtout parce que Charlie n'aurait sans doute pas permis à Alan de partir aussi facilement, pas avec son addiction qui le rongeait de la sorte. Alors, ils passèrent ces jours-là à vivre ensembles, comme un vrai couple. Et ce n'était pas si mal que ça, commença même à se dire Alan.

Mars 2015 — Et puis, une fois que tout ceci vint prendre fin, Alan retourna vivre une nouvelle fois auprès de ses parents, puisqu'il avait été expulsé de son appartement et de sa collocation après sa tentative de suicide et sa descente dans l'héroïne. De nouveau chez ses parents, remis en forme autant que ré-encouragé grâce à eux, bien que toujours très loin d'être libéré de la drogue, il commença à suivre des réunions pour justement en sortir.

x été 2015 — The Squad blabla

Fin Juillet 2015 — Après des mois de silence et un été horriblement long et difficile autant émotionnellement que mentalement pour Alan, il retrouve enfin Charlie et après une rapide retrouvailles qui avait eu l'air de démarrer sur un son de furie, Alan change tout à coup d'humeur et ils finissent par se rejoindre dans un café où Alan fait enfin un choix et avoue enfin ce qu'il ressent sincèrement et réellement pour Charlie. Leur amitié s'est enfin transformée en couple.

_________________

Face stained in the ceiling. Why does it keep saying : "I don't have to see you right now" ? Digging like you can bury something that cannot die, or we could wash the dirt off our hands now ; keep it from living underground. Lazy summer goddess, you can tell our whole empire : "I don't have to see you right now"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 :: The sun is shining like you knew it would. :: Show me everything else :: La chronologie
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Chronologie du Quatrième Âge !
» Problème sur la chronologie
» .:: Chronologie, histoire et esprit ::.
» Chronologie
» Alan Kesey [terminé]