:: The sun is shining like you knew it would. :: Les scénarios
[M] ▲ JEREMY ALLEN WHITE - I'm a god for all the non-believers
avatar
Alan R. Wzyciski
Messages : 657
Date d'inscription : 07/11/2014
Pseudo : Mendax
Célébrité : Logan Lerman
Crédit : Mendax (avatar) & tumblr (gifs)

Emploi : Used student, kicked out and battered. Now full-time depressed and broken. Heroinomaniac trying to recover.
love out loud : This fire in my heart, since we were apart.

Sam 27 Juin - 17:42
Max
Prénom
Brooke
Under the words of men, something is tempting the father.
Where is your will, my friend? Insatiates never even bother.
i.  identité
» nom complet
Max P2 Brooke
» Date de naissance
Peu importe quand, tout ce qui compte c'est qu'il soit né en 1991, comme ça il aura 24 ans, comme un grand garçon bien solide.
» Lieu d'origine
N'importe où, ce qui compte, c'est qu'il ne vienne pas d'un milieu riche. Et qu'il soit né en Californie.
» Profession
Il dira qu'il travaille dans le commerce, la vente de luxe. Sauf qu'au final, c'est juste de la vente de drogues en tout genre.
» Orientation sexuelle
Hétérosexuel aromantique. Il aime les femmes, mais n'aime pas l'amour en lui-même.
» Situation amoureuse
Il vagabonde entre les partenaires d'une ou plusieurs nuits.
» Avatar : Jeremy Allen White » Crédit : mendax
ii.  histoire
• Bien qu’il soit né en Californie, il ne vient pas d’un milieu aisé. Il vivait presque en dessous du seuil de pauvreté avant d’arriver à Los Angeles.
• Sa mère était une prostituée jusqu’à ses quatorze ans.  C’est comme ça qu’elle a ‘rencontré’ le père de Max. Son père était un homme absent, rarement présent. Il pouvait se passer plusieurs mois avant qu’il ne réapparaisse les bras pleins de cadeaux.
• Il a été bercé d’illusions par sa mère, elle lui disait que son père était un grand homme d’affaires pour justifier ses trop longues absences, qu’il partait souvent en voyage pour le travail.
• Il a découvert très tard la vérité sur son père, c’était un homme déjà père qui vivait dans une autre ville. Il n’avait rien du portrait idéalisé que sa mère avait fait de lui. Il ne revenait la voir que parce qu’il l’avait mise enceinte.
• Malgré son milieu très peu enviable, Max était un garçon plein de potentiel, si bien qu’il était premier de sa classe du début à la fin de sa scolarité. Certains auraient pu dire qu’il était surdoué, ou quelque chose comme ça, mais il n’y a jamais cru. Il se considère juste meilleur que les autres.
• Au lycée, il était populaire malgré son niveau et ses compétences, loin du cliché du nerd premier de la classe, il était un peu l’espèce de bâtard populaire, mais premier de la classe, que tout le monde adorait faussement, parce que sa mère avait été une prostituée, et parce qu’il était mignon. — Les adolescents en pleine effervescence rêvaient de se la faire, sa mère. Et beaucoup se sont fait cogner pour l’avoir dit à voix haute ; renforçant ainsi l’image de garçon populaire et qu’il ne fallait pas faire chier.
• Il a commencé à fricoter de trop près avec les forces de l’ordre dès ses quinze ans, des petits vols, puis de plus gros, jusqu’à voler quelques voitures pour se faire de l’argent facile. Il a fini par se contenter de vendre de la drogue. Arrêté plusieurs fois, il a été incarcéré une seule fois, en centre de détention juvénile, à 17 ans et est ressorti l’année suivante. Avec un joli nez cassé, quelques jours plus tôt.
• Malgré tout ça, et parce qu’il avait énormément  de potentiel et qu’on préféra accuser le milieu dans lequel il avait grandi, on lui offrit une bourse pour étudier à Los Angeles. Il l’accepta sans hésiter, impatient de quitter ce trou paumé.
• Il est resté deux ans à l’université avant d’en avoir marre et de retourner à sa vie préférée, celle qui lui permettait de se lever quand il voulait et de faire ce qui lui plaisait ; principalement des conneries. Il n’avait pas arrêté de vendre de la drogue entre-temps, il s’était simplement contenté de vendre du cannabis, avec raison et parcimonie.
• Puis il a rapidement commencé à se faire fournir en produits plus chers, plus luxueux et plus dangereux, comme de l’héroïne. Et voilà où il en est maintenant. Un jeune dealer de 24 ans qui roule presque sur l’or tant la qualité de ses saloperies attire les plus riches de tous les junkies.
iii.  liens

Teddy Woehl - The Devil's on my doorstep.
Teddy est somme toute quelqu'un de très étrange, difficile à cerner et compliqué à apprécier. Tout autant compliqué qu'il est de se faire apprécier par lui, mais ce n'est pas rare que ça arrive. Max a eu cette chance, parce qu'il représente des choses très utiles aux yeux de Teddy, notamment parce qu'il le fournit en drogues, mais pas seulement. C'est un peu comme le frère que le Woehl n'aurait jamais eu. Et par conséquent, il y a entre eux la plus vive de toutes les amitiés, quelque chose étrangement plein de colère, mais doux à la fois. Une tempête de flammes dans un océan apaisé. Ils se détestent et s'adorent.
Alan R. Wzyciski - The Martyr in scabbed wings.
Alan, c'est son meilleur client depuis le début de 2015. Il a dépensé plus de $19 000 pour s'acheter de l'héroïne, et il continue encore de le faire de temps en temps, dans un sens, c'est bon pour le business de Max mais moralement ça le fait bien chier, parce que même s'il vit de ça, il se sent mal de voir ce pauvre gamin se détruire à petit feu. Surtout qu'à force, ils ont dépassés le stade de client/vendeur et sont presque devenus de bons amis, sans plus certes, mais tout de même. Max l'aime bien, ce p'tit junkie. Mais c'est pas pour autant qu'il arrêtera de lui vendre de la came s'il continue de le payer pour.
Charlie B.-Taylor - The Angel thrown into hell.
La vie est vraiment une énorme salope, elle s'amuse à jeter les pires immondices au visage de tout un chacun, et quand on croit qu'elle en a eu assez, elle recommence. Et bien c'est un peu ça avec Charlie. Max le connait bien mieux que l'inverse, parce qu'il est son demi-frère. Ils partagent le même père, mais ça Charlie n'en sait rien. Plus âgé que lui, Max ne veut vraiment que son bien. Et il vaudrait mieux que Charlie ne sache pas pour l'instant qu'il n'est pas enfant unique, il est déjà dans une situation bien trop difficile avec les déboires d'Alan et tout ce qui s'en suit.
Sawyer K. Peterson – Then, came The Leviathan.
Max et Sawyer ne s’apprécient pas vraiment, ils se sont rencontrés en soirée, durant laquelle Max dealait calmement à de jeunes étudiants en manque de cannabis. Il y a pourtant une sorte d’étrange inimitié qui les lie, comme si quelque chose de plus grave semblait se tenir en équilibre au-dessus d’eux, Sawyer n’a pas la moindre idée de ce dont il pourrait s’agir ; mais Max est loin d’être dupe. Il sait qu’il s’agit d’Alan. C’est toujours en rapport avec Alan, de toute façon. Le petit bonhomme a apporté tellement d’emmerdes avec lui une fois qu’il a commencé à devenir plus qu’un simple client avec lui, alors évidemment, ça ne le surprendrait pas.
Sue P2 Nom - And the Babylonian girl.
Sue et Max se connaissent depuis très longtemps, ils s'étaient rencontrés à l'université et avaient même tenté d'entretenir un semblant de relation de couple, mais Max découvrant qu'il n'était pas fait pour ce genre de relation et Sue trop fatiguée de devoir tout tenter pour l'intéresser, ils se séparèrent d'un commun accord puis perdirent rapidement contact une fois que Max quitta la fac. Ils se sont retrouvés l'année dernière, et sont rapidement redevenus de bons amis, parce qu'ils n'avaient aucun véritable mauvais sentiments l'un pour l'autre. Et une chose en amenant une autre, surtout sous l'influence de l'alcool - et de la tristesse pour Sue - ils décidèrent de pimenter leur amitié d'une relation purement charnelle et sexuelle. Sex Friends tout autant que confidents, il est là pour elle chaque fois qu'elle en a besoin, à tel point qu'il arrive même qu'il l'aide à s'occuper de son fils.

_________________

Face stained in the ceiling. Why does it keep saying : "I don't have to see you right now" ? Digging like you can bury something that cannot die, or we could wash the dirt off our hands now ; keep it from living underground. Lazy summer goddess, you can tell our whole empire : "I don't have to see you right now"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Alan R. Wzyciski
Messages : 657
Date d'inscription : 07/11/2014
Pseudo : Mendax
Célébrité : Logan Lerman
Crédit : Mendax (avatar) & tumblr (gifs)

Emploi : Used student, kicked out and battered. Now full-time depressed and broken. Heroinomaniac trying to recover.
love out loud : This fire in my heart, since we were apart.

Sam 27 Juin - 17:42
iv.  Mes exigences
GUTEN TAG BITCHES. MY BOY IS IN DA PLACE. Le dealer d'Alaaaaaan 'pas vraiment grand chose à dire à part que je me disais que ce serait cool qu'il soit joué plutôt qu'un PNJ anecdotique, histoire de foutre encore plus la merde dans la vie d'Alan et dans celles des gens qui l'entourent

NOM & PRENOM Le nom de famille n'est pas négociable, pas changeable, ni rien du tout, parce que Charlie l'utilise aussi, donc forcément, il faut qu'ils aient ça en commun Le prénom, c'est un détail, moi j'l'aime bien donc bon... Sinon, si vous v'lez qu'il ait un second prénom, have fun with that

AVATAR L'avatar, dans l'absolu, n'est genre tellement pas négociable Parce que le bonhomme est tellement rarement utilisé que ça s'rait cool de le voir, you know what i mean. Et puis en plus, avec Teddy y aurait la masse de gifs et d'autres machins possibles et utilisables, cause you know, Shameless and shit

RP Niveau RP, c'comme avec Charlie et Sawyer, tant que la personne est active, présente et qu'elle sait faire de bons gros RP je serai content L'idéal c'est de pouvoir faire du 1000 mots mini sans avoir à se forcer you know


Et donc s'il y a la moindre question, j'suis là par MP, CB, signaux de fumée ( dédicace à papa Wzyciski ), and errythin else

_________________

Face stained in the ceiling. Why does it keep saying : "I don't have to see you right now" ? Digging like you can bury something that cannot die, or we could wash the dirt off our hands now ; keep it from living underground. Lazy summer goddess, you can tell our whole empire : "I don't have to see you right now"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 :: The sun is shining like you knew it would. :: Les scénarios
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» (M/LIBRE) JEREMY ALLEN WHITE
» (M) | JEREMY ALLEN WHITE | négociable + Kill For Life
» (M) Jeremy Allen White - Banshee - Tate Montgomery
» [M] ▲ JEREMY ALLEN WHITE - I'm a god for all the non-believers
» female robbery + (liam)