:: Les Archives :: La salle des archives :: RPs
I didn't come for a fight but I will fight til the end
Invité

Mer 14 Jan - 10:49

   
I'm coming for you and I'm making war
   
larry ─ I didn't come for a fight but I will fight til the end

   
La probabilité pour qu’une telle chose puisse arriver un jour dans cette grande ville qu’est Los Angles est infime, et pourtant, c’est arrivé. Dès le départ, cette journée ne s’est pas annoncée de manière très positive, entre le café renversé, l’énorme pile de bouquins qui s’est effondré alors que j’ai passé des heures à les trier et les clients aussi désagréables les uns que les autres, j’ai bien failli me mettre à hurler à plusieurs reprises. De toute façon, depuis l’accident de Lee, je ne suis plus que l’ombre de moi-même, tout le monde ne cesse de me le répéter, mais je n’arrive toujours pas à réaliser ce que ses parents ont osé me faire, nous faire ! Bien sûr, personne n’ignorait qu’ils n’étaient pas particulièrement fan de notre couple, mais aller jusqu’à mentir et profiter de l’amnésie de Lee pour m’effacer totalement de sa vie… aucun mot n’est assez fort pour qualifier un tel comportement. Je suis tellement en colère après tous les gens qui osent le trahir en l’éloignant de moi. Cette situation est tellement difficile à gérer, ce trou à la place de mon cœur ne cesse de me rappeler ce que je suis en train de perdre, j’ai beau me battre, répéter à Lee celui que je suis vraiment, ses parents ont fait un très bon travail pour m’évincer de son esprit.
Tout ça pour dire que je ne suis pas d’humeur à faire la fête, et pourtant, un ami m’a forcé la main pour que je l’accompagne à une soirée d’un ami à lui, m’assurant que ça allait me changer les idées. C’est louper ! Même pas trente minutes après que je sois arrivé, j’ai entendu ce son de voix si familier que j’en ai failli renverser mon verre. Comment est-il possible que l’on se retrouve au même moment au même endroit ? Partagé entre la joie de le voir et la crainte de sa réaction, je me suis avancé vers lui doucement mais lorsque j’ai vu Lorraine accrochée à son bras, je suis immédiatement retourné me perdre dans la foule pour qu’aucun des deux ne me voit.
Alors que je suis en train de me servir un autre verre, je me demande s’il ne serait pas mieux que je m’en aille tout de suite, et puis, je décide que je n’ai pas à avoir honte d’être là, c’est Lorraine qui devrait se sentir mal à l’aise pas moi. J’espère seulement que ma présence ne perturbera pas trop Lee, l’état dans lequel il se trouve est déjà compliqué, et bien que je pense que ma présence à ses côtés ne pourrait que lui faire le plus grand bien, je ne veux en aucun cas aggraver les choses pour lui. Alors, je reste dans mon coin, je n’irai certainement pas vers eux ce soir mais il est hors de question que je passe ma soirée à me cacher d’eux. J’ai tout autant le droit qu’eux d’être ici. Je discute avec plusieurs personnes, c’est assez agréable, j’en viens même à commencer à oublier leurs présence, jusqu’à ce que Lorraine pose ses yeux sur moi. Nos regards s’accrochent, elle est d’abord surprise, un éclair de colère passe dans son visage avant qu’elle ne lève son verre vers moi en m’adressant un grand sourire narquois. C’est à cet instant que je décide qu’il est hors de question de rester ici plus longtemps sinon je risque de perpétrer un meurtre. Je retrouve mon ami pour lui annoncer que je m’en vais, ne changeant pas d’avis malgré ses tentatives de me convaincre de rester encore une petite heure.

Je file alors dans la chambre pour récupérer ma veste, quel choc de le voir là, fouillant parmi le tas de vêtements à la recherche des leurs. Il ne se rend d’abord pas compte de ma présence, j’en profite pour l’inspecter de la tête aux pieds, il semble avoir maigri mais dans l’ensemble, je le trouve plutôt en bonne santé. Je ne peux pas nier ça, Lorraine semble bien s’en occuper même si cela est mon rôle est pas le sien. « -Lee… ? » dis-je dans un souffle pour le prévenir de ma présence. Lorsque son regard se pose enfin sur moi, mon cœur manque un battement, c’est tellement frustrant d’être si proche et à la fois si loin de l’homme que j’aime. Tout en me grattant l’arrière de la tête, j’avance vers lui de quelques pas. « -Comment vas-tu ? » Malgré la tension presque palpable entre nous, j’ai besoin de savoir s’il va bien, même si je pense qu’il ne me dirait rien si ce n’était pas le cas. « -Tout se passe bien pour toi ? » J’ai envie de me jeter sur lui pour le serrer contre moi et ne plus jamais le laisser partir mais je risque de l’effrayer plus qu’autre chose, alors je ne bouge plus, planté au milieu de cette chambre qui fait remonter tellement de souvenirs, devenus à présent douloureux.

   
crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Mer 18 Fév - 2:53

   
I didn't come for a fight but I will fight til the end
feat. Larry ♥

   
Sa petite amie a réussi à le tirer à une nouvelle soirée. Lee ne se rappelle de pas grand-chose d'avant son accident, et il faut bien dire que c'est un fait qui le frustre grandement, mais parfois il a la sensation, le sentiment de savoir ce qu'il n'aime ou pas, comme les fêtes. Sans trop être vraiment capable d'expliquer ce sentiment, il est persuadé ne pas apprécier ce genre de sortie, malgré Lorraine qui tente de le convaincre du contraire. Mais après tout, elle le connait très bien, depuis presque toujours, peut-être a-t-elle raison et que c'est seulement lui qui se fait des idées, parce qu'il est perdu et ne sait plus où il en est avec cette amnésie qui le gave grandement. Bref, pour faire plaisir à sa copine, il finit par abdiquer et cède aux suppliques de Lorraine lui demandant de l'accompagner à la soirée du petit ami d'une amie à elle. Sans grand enthousiasme, il se prépare et conduit vers le lieu où se passe la petite fête organisée à laquelle mademoiselle King tient tant à se rendre. Le jeune homme lui a un mauvais pressentiment, c'est une autre raison qui ne lui donne pas envie d'y aller. Début de soirée, Lorraine est pendue à son bras, Lee aimerait un peu respirer, mais la jeune fille tient à le présenter à toutes les personnes qu'elle connait et qui se trouve là, enfin techniquement, Lee est déjà censé connaitre tous ces gens, et elle pense quand les côtoyant, enfin c'est ce qu'elle lui dit, elle espère que sa mémoire reviendra.

Lee supporte tant bien que mal ces sourires forcés et ces poignées de mains de courtoisie. Il aimerait échapper à tout ce protocole pompeux et simplement profiter de la soirée, de la musique, juste se détendre. Son regard court un peu partout dans la pièce principale, ne prêtant nullement attention à la conversation qui se déroule juste à côté de lui. Ses yeux se fixent à un moment sur ce garçon qui n'arrête pas de prétendre qu'ils étaient en couple et Lee ressent une étrange impression de déjà vu et c'est assez désagréable de ne pas comprendre pourquoi. Il irait bien se dégourdir les jambes, faire un tour dans l'appartement, histoire d'échapper aux conversations ennuyeuses de Lorraine et ses amis, et d'esquiver ce Harry, qu'il n'a pas envie de voir encore venir vers lui clamer être son copain, mais malheureusement Lorraine ne lui lâche pas le bras. Les heures défilent, et le militaire subit carrément la soirée, clairement, il regrette d'être venu, il aurait dû refuser, mais c'est trop tard. Par contre, ce qui n'est pas trop tard, c'est de demander à sa prétendue petite-amie de rentrer. « Écoute Lorraine, je m'ennuie et je suis fatigué, je veux qu'on rentre. » Évidemment, la jeune femme soupire et essaie de négocier encore un peu de temps, mais Lee refuse catégoriquement en lui répondant assez sèchement, plus de frustration que de colère, qu'elle devrait s'estimer heureuse déjà qu'il soit venu, car il ne l'a fait que pour lui faire plaisir. Lorraine abdique et lui dit qu'elle boit encore une coupe de champagne, et qu'il n'a qu'à aller chercher leurs manteaux pendant ce temps. Lee acquiesce et se dirige vers la chambre où sont stockés tous les manteaux des invités.

Debout devant le lit king size de la chambre, le blondinet désespère en voyant la montagne de veste entassée dessus. * Je sens que Lorraine va avoir le temps de boire même encore plusieurs verres le temps que je trouve les nôtres là-dedans. * Il souffle de frustration. Décidément, cette soirée est vraiment pourrie jusqu'au bout. Il se met donc à trier les manteaux, cherchant celui de sa compagne et le sien. Après cinq bonnes minutes de recherche infructueuse, il sursaute en entendant une voix l'appeler. Lee se retourne et se fige en voyant le jeune homme qu'il a aperçu plus tôt. Et à nouveau une impression de déjà-vu s'empare de lui et il trouve cela vraiment, mais vraiment étrange. D'ailleurs, il recule quand l'autre avance vers lui, mais rapidement il se retrouve coincé par le lit. « Euh, ça va bien, merci. » Non, il ne lui demandera pas en retour si lui aussi, non pas que Lee s'en fiche réellement, mais il n'est pas à l'aise, et il n'a pas vraiment l'envie de prolonger la discussion. C'est sans compter sur le brun, qui lui ne semble pas être pressé de partir. Le jeune homme étant quand même quelqu'un de poli et courtois, et parce qu'il a fait bonne figure toute la soirée, il peut bien encore continuer un peu et réponds donc à son interlocuteur. « Hormis le fait que je ne me rappelle de rien, que je suis obligé de faire confiance à mes proches sur ce qui concerne mon passé et le fait que j'ai régulièrement des impressions de déjà-vu comme maintenant qui sont plus que perturbantes, et que je ne peux plus pour le moment exercer mon métier, oui, on peut probablement considérer que tout se passe bien pour moi. » Le ton s'est voulu quelque peu ironique, empreint de sarcasme, cherchant éventuellement à repousser ce garçon, plus par principe, que réelle envie, ce qui est plutôt étrange, vu que ce mec n’arrête pas en quelque sorte de le harceler, et qu'apparemment aux dires de ses parents, c'était déjà le cas avant. « Pourquoi ? Pourquoi prétendre qu'on se connait, qu'on est ensemble ? Je suis avec ma petite amie depuis des années. » Au fond de lui, il n'en est pas pleinement convaincu, parce que lui-même se pose pas mal de questions concernant sa relation avec Lorraine, il s'est déjà confié à sa soeur par rapport à cela, et malgré les photos qui tendent à prouver leur relation comme étant véridique, il doute. Il doute de tout et c'est frustrant de ne pas savoir. En tout cas, Lee se décrispe un peu face à Harry, car ce dernier ne semble pas si dérangé que ce qu'on pu dépeindre ses parents. Il le fixe. Il le fixe bien droit dans les yeux, cherchant une réponse dans son regard.

   
crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Lun 9 Mar - 11:28

   
I'm coming for you and I'm making war
   
larry ─ I didn't come for a fight but I will fight til the end

   
C’est douloureux de voir Lee reculer de la sorte, comme pour éviter d’être proche de moi, il semble presque dégouté de ma présence, comment supporter d’être sans cesse rejeté de la sorte ? Je ne connais pas la réponse à cette question, tout ce que je sais, c’est qu’il est hors de question que je baisse les bras aussi facilement, même si toute sa famille est contre moi, même si lui est contre moi, j’ai besoin de croire que les choses finiront par rentrer dans l’ordre. La mémoire, c’est quelque chose de fragile et volatile, j’en suis bien conscient, mais je suis persuadé que le temps joue en ma faveur et que plus il verra mon visage, plus la mémoire de notre passé commun se réactivera. Je sens bien que ça ne lui plait pas, qu’il se méfis de moi mais il finira par me remercier de ma ténacité. J’espère juste qu’à ce moment, la famille de Lee sera capable de l’accepter tel qu’il est réellement, d’arrêter de vouloir sans cesse le changer, il ne sera jamais à leur image, à quoi bon s’acharner ! Est-ce si terrible que d’avoir un garçon qui aime un autre garçon ? Je n’ai jamais compris comment et pourquoi nous avions tant offensé ses parents, je dois avouer que je n’avais pas cherché à comprendre, à les comprendre et je le regrette aujourd’hui, les choses auraient peut-être été différentes maintenant si j’avais pris le temps de discuter avec eux.

Sa réplique cinglante et froide m’assomme, ne m’attendant certainement pas à autant d’hostilité dans sa voix. Nous nous sommes déjà disputés, comme tout couple, mais jamais Lee ne m’a parlé sur un ton pareil, même durant nos pires disputes et je recule d’un pas, posant inconsciemment une main sur mon torse. Je ne sais pas exactement ce que ses parents ont bien lui raconter mais j’ai l’impression qu’ils font bien les choses, ne me laissant aucune chance de contrecarré leur plan de quelques manières que ce soit. Je suis sur le point de m’excuser et de quitter la chambre, incapable de supporter une autre réflexion de ce genre pour ce soir, mais les questions que Lee me pose me fige dans tout geste.
Quoi lui répondre à de telles interrogations ? De toute façon, il ne me croira jamais, il réfutera les unes après les autres chaque réponse que je lui donnerai. Et comment lui prouver notre couple ? Nous n’avons jamais été très photos de couple qui se tient par la main avec un regard amoureux, il ne croirait jamais nos amis communs dont il ne se souvient plus non plus. Mon seul espoir est de le voir un jour retrouver la mémoire. « -Pourquoi ? Peut-être parce que c’est la vérité !! » C’est à mon tour d’être un peu virulent dans le ton employé et je m’en veux presque aussitôt le but n’étant pas de le vexer ou de le braquer. Je me passe rapidement la main sur le visage, cherchant le peu de calme qu’il me reste pour ne pas me mettre à hurler toutes les vérités sur son horrible famille, sur ce qu’a été notre passé, sur ce qu’ils lui ont fait endurer sans aucun remord. « -Tu auras beau me fixer de la sorte, rien de ce que je peux dire ne nous servira, tu te méfies de moi alors pourquoi est-ce que tu me croirais plus maintenant ? » Je ne veux pas aller à l’affrontement, juste profiter d’un petit moment en sa présence, mais il ne me laisse pas vraiment le choix maintenant qu’il a posé ces questions, il est hors de question que je laisse passer cette opportunité. « -Je suis peut-être un menteur, un harceleur, je suis peut-être la pire personne que cette terre ait porté, mais il est temps que tu te demandes pourquoi tout ton entourage me traine aussi facilement dans la boue. Qu’est-ce qu’ils ont à cacher en s’en prenant à moi de la sorte ? » Je ne suis pas certain d’utiliser la meilleure des méthodes mais j’ai espoir que celui puisse l’aider à se poser des questions, à chercher des moments de conflits avec sa famille, si sa mémoire finit par se débloquer, il aura le choix.

Je tremble légèrement, partagé entre la colère et l’émotion et il me faut beaucoup de maitrise pour reprendre la parole. « -Tu devrais aller la chercher. » dis-je en pointant le doigt vers la provenance des bruits de la soirée. « -Et lui demander quel est ton rituel avant d’aller te coucher, pourquoi il a toujours été impensable de passer quelques jours au bord de la mer ou d’un lac, pourquoi il est tout simplement hors de question pour toi d’approcher des fraises ou même un chat ? » J’ai pris bien soin de ne pas bouger de là où je suis pour ne pas l’effrayer même si l’envie de l’attraper par les épaules et le secouer dans tous les sens est forte. « -Elle n’a certainement aucune de ses réponses, alors que moi je sais, cela fait longtemps que je sais tout de toi Lee. » Prononcer son prénom, ce prénom si doux à mes oreilles me fait frissonner et cette fois-ci, je croise les bras sur ma poitrine pour garder une certaine contenance. « -Alors ils peuvent continuer à dire ce qu’ils veulent sur moi, je sais qu’un jour mes efforts paieront et que tu finiras par te rappeler qui est honnête et qui ne l’est pas. Tout ce que je te demande, c’est de ne pas te fermer à moi. » Ma voix est légèrement plus triste, tout simplement parce que vivre sans lui est une véritable torture et que s’il me laisse la chance de lui parler de temps en temps, ça serait déjà un grand avancement à mes yeux.

   
crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
 :: Les Archives :: La salle des archives :: RPs
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» You wanna fight the best ? You fight me ! ~ Cùchulainn
» Jamaica struggles to fight crime
» Bite fight...
» Davy Back Fight !
» Dino Fight