:: The sun is shining like you knew it would. :: Les scénarios
[M] ▲ CHARLIE HUNNAM - Cause most of our feelings, they are dead.
avatar
Leo A. Whitely
Messages : 516
Date d'inscription : 20/10/2014
Pseudo : betty
Célébrité : Aaron Paul
Crédit : alaska & tumblr


Emploi : Cascadeur, bassiste pour HPATD & co-créateur du Maverick - un resto que personne et tout le monde connaît
love out loud : yolo

Sam 8 Nov - 23:48
Brent
Daniel
Whitely
they are gone.
i.  identité
» nom complet
Brent Daniel Whitely
» Date de naissance
19 novembre 1981 (33 ans)
» Lieu d'origine
Venice, L.A., USA, mais a aussi la nationalité italienne (par sa mère) et anglaise (par son père)
» Profession
nébuleuse, trèèèèèèèès nébuleuse. il s'en sort en acceptant un boulot de barman au Brennan's et en gardant son "autre vie" bien cachée.
» Orientation sexuelle
hétéro
» Situation amoureuse
céli-don't give a f*ck
» Avatar : Charlie Hunnam. » Crédit : Merenwen
ii.  histoire
Brent n’est pas sympa. Brent n’entend pas à rire. Brent n’est pas du tout comme Miccah, son jumeau plus doux, plus altruiste. Lui, il aime la casse. Pure et dure et avec toutes les conséquences possibles. Si sa famille lui a toujours donné tout l’amour dont il avait besoin, s’il a été entouré d’amis et de camarades d’école aimants, Brent a toujours été turbulent. Entraînant Leo dans ses plans foireux dès qu’il a été capable de marcher, il a fait un bien terrible grand frère quand on y pense. Alcool, cassage de gueule, cigarette, porno, il a tout filé à Leo du moment où il s’emmerdait, se marrant à voir la réaction du p’tit blond lorsqu’il passait à travers l’un de ses rites de passage. Non, Brent n’est pas foncièrement méchant, il est juste bien con. Ou alors très, très intelligent. Ça dépend de l’angle d'où on regarde.

Quand son jumeau finit le lycée avec mentions et rejoint la fac avec tout autant d’honneurs, Brent cumula les petits boulots. Bouncer à l’entrée des bars de la ville, gardien de sécurité lors d’évènements glamour dans les cinémas et salles de spectacle du coin, il a rapidement su user de ses poings pour gagner de l’argent. Beaucoup d’argent. Ça aida à financer son appart un temps, avant de fournir l’alibi parfait aux nombreuses cicatrices qui perduraient sur ses jointures, ses bras, ses joues. C’est que Brent a toujours eu le don de se mettre en plein dans la merde, pour le fun. Pour l’adrénaline. Et que plus les journées avançaient, plus il se retrouvait dans des coups foireux sans issues aucunes, si ce n’est de la violence comme il l’aime.

Usant des prédispositions humanitaires de ses parents et de Miccah, il prétexta vouloir lui aussi donner de son temps à de bonnes causes, et un matin, mit les voiles vers on ne sait où. Le Moyen-Orient, l’Asie, l’Afrique… il se laissa guider par les manifestations et les demandes du peuple pour de meilleurs droits, alors que sans bonnes intentions aucune il voulait simplement se trouver là où ça risquait de cogner. Là où il pourrait flirter avec le danger.

Pourquoi? On se doute qu’il doit bien y avoir quelque chose derrière qui motive autant de haine, autant d’envie de vouloir faire sortir cette colère, mais avec un type aussi discret, aussi bourru que Brent, c’est très difficile de connaître le vrai bout de l’histoire. Très difficile, sauf pour une seule personne hen, parce qu’il en faut une.

Brent revient aujourd’hui poser ses valises pour un temps inconnu à L.A. Il prétexte qu’il a des papiers à faire signer par le consulat pour pouvoir prolonger son visa de voyage à l’international, mais la véritable raison semble être plus complexe que ça. Une histoire de patron, de dette à régler… bref, un plan qui sent mauvais du début jusqu’à la fin.
iii.  liens

Leo A. Whitely - le p'tit con, le p'tit frère
Leo était le petit frère chiant. Le petit con qui voulait toute l’attention, qui l’avait aussi, au passage. Brent le détesta de suite lorsqu’il fût assez conscient pour voir sa tronche, mais avec les années, il s’adoucit à son contact. Quand il comprit que Leo ferait n’importe quoi pour avoir l’approbation de son grand frère, le jeu changea rapidement d’angle et Brent commença vraiment à s’amuser. Il le traînait partout, au grand dam de Miccah qui sentait la gaffe à plein nez à tous moments. Ç’aurait pu se terminer là, un grand frère pourrissant par la bande la vie du petit, avant qu’Isla débarque. C'est elle qui changea la dynamique. Elle, c’était la fille par extension de la famille. L’orpheline adoptée par la tante Whitely, qui se fusionna à la vie de Leo comme si elle avait toujours été là. Leo vu bien vite que Brent changeait un brin en présence d’Isla, qu’il soit un gamin turbulent et dérangé ou un adolescent en pleine crise d’hormones. S’il pensait que son grand frère agissait seulement à titre protecteur avec la brunette – comme l’a fait Miccah – il finit bien vite par se douter que quelque chose de bizarre se tramait du moment où il emménagea avec Isla chez les jumeaux post-lycée. Depuis ce moment-là, il y a comme un tabou entre les deux. Même s’ils continuent de foutre la merde du moment où ils se retrouvent dans la même pièce, même si Leo se meurt de retrouver Brent entre ses voyages autour du monde, même si Brent a gardé l'habitude de traîner Leo partout du moment où il risque d'y avoir de la casse, Hamilton reste un sujet délicat pour les deux. Pas assez pour entacher leur relation, mais suffisamment pour que ça fasse chier. Dans les deux sens.
   
Isla L. Hamilton - la belle, le malaise
Isla. La poupée à paillettes, la pile électrique, la princesse bisounours. Elle aurait pu énerver Brent à simplement respirer, à simplement raconter ses histoires qui finissent bien, à toujours traîner avec Leo, à s’approprier une famille qui n’est pas la sienne. Mais non, du tout. À sa grande surprise hen, parce qu’il s’en serait très bien sortit si elle avait seulement été cruche et chiante, et trop hyperactive pour le rôle. M’enfin voilà. Un mélange d’instinct protecteur et d’envie de justice à la con qui se prirent de Brent le jour où il vit la gamine se faire prendre à part par des étudiants plus vieux à la sortie de l’école. Il les cogna un par un avec le sourire de celui qui a un problème de violence bien connu de tous, avant de juste la plaquer là. Puis il y eu l’épisode où Isla reçu une carte de Noël de la part de sa mère, complètement à l’ouest, après des années de silence. La voir aussi chamboulée donna envie à Brent de filer à l’autre bout de la planète pour retrouver sa génitrice, mais il ne fit que défoncer un mur – même pas si solide que ça – à la place. Bref, il rôdait autour d’elle, non sans jouer le jeu du grand frère protecteur auquel se pliaient ses deux frères. Et ça, c’était franchement chiant. Puis il y eu leur colocation, et la fameuse nuit où Isla et lui se sont retrouvés complètement bourrés à ne plus se rendre compte de ce qu’ils disaient, de ce qu’ils faisaient. C’est là qu’il vida son sac sur tout ce qui le motivait à être aussi enragé, aussi haineux. Isla l’écouta, avant de le traiter de bel idiot, d’être incapable d’aimer, incapable de faire autre chose que de chercher dans la violence un sorte de réconfort. Et il lui démontra le contraire, en l’entraînant tout sauf gentlemanly dans sa chambre. Le lendemain, elle a plaidé l’erreur, il a suivi dans la même direction. Et avant de quitter vers un monde meilleur avec Leo, Isla prit la peine de s’assurer que tout était ok entre eux. C’est à quoi il grogna un truc, avant de disparaître de la carte lui aussi.
Deklan F. Monaghan - le raté, le souffre-douleur
Deklan, c'est le nullos par excellence. Vedette de football au lycée, les jumeaux Whitely l'ont vite pris en grippe à force de le voir se pavaner dans les couloirs de l'école avec le torse bien bombé. Ça s'est aggravé lorsqu'il a commencé à traîner avec Leo, et son arrêt de mort s'est signé direct au moment où il s'est mis en tête de poser la main sur Isla. C'est que Miccah et Brent étaient très protecteurs de la brunette à l'époque, et que lorsqu'ils ont appris que Deklan et elle étaient ensembles ça leur a fait direct péter un câble. Tellement qu'Hamilton dû faire des pieds et des mains pour les obliger à se taire, et surtout à ne rien dire à Ash au sujet de leur idylle. Autrement, Brent déteste Deklan, pur et dur. Depuis toujours, et aux vues de ce qu'il est actuellement, un type paûmé au chômage qui tente de redorer ses vieux rêves d'adolescents en lançant un band désuet, ça ne risque pas de changer de sitôt. Il a multiplié les occasions de lui casser la gueule avec les années, poussant les menaces aux actes une seule fois pourtant, une bonne, direct quelques jours après qu’Isla et lui aient partagé le même lit. Brent s’est fait une joie d’insinuer la chose, et Deklan n’a pas du tout apprécié, tirant comme un grand ses conclusions. Ils s’évitent comme la peste, se cherchent dès qu’ils se trouvent et au final, sont toujours à se piquer là où ça fait mal. Surtout depuis que Deklan est de retour dans la vie d’Isla. Et que Brent l’a désertée depuis trop longtemps déjà.
Erika C. Doland - l'histoire pas vraiment terminée
UC
Callie S. L. Garcia - la mauvaise, la tentation
Callie était arrivée de nul part mais déjà, dès ses premiers rires et coups de coude elle faisait partie du clan. Quel clan? Un groupe de Biker, un Sons of anarchy des temps modernes. Callie n'était pas prédestinée à tout ça, ces racailles en veston de cuir, ces allures de dur avec leurs grosses chaussures, mais elle y avait prit goût. Elle était tombée dedans sans le vouloir vraiment, mais elle y était bien. Brent avait tout fait pour qu'on lui fasse une place au passage, hey. Une place bien au chaud, à ses côtés. Elle avait trouvé une sorte de famille parmi ces bikers, ces marginaux du quotidien et leur mode de vie en décalé. Elle aimait dormir tard le matin, faire des heures de route sur une selle inconfortable, boire des bières dans des bars glauques et même faire l'amour à l'arrière d'une camionnette. Brent l'avait prit sous son aile comme une poupée de chiffon, il avait montré quelques signes d'affection, il avait succombé plus d'une fois à ses yeux charbonneux, à son caractère tout en complexité. Il lui avait vendu un monde utopiste dont il serait le maître. Il la protégeait, il l'aimait d'un amour inconditionnel et elle aurait donné sa vie pour la sienne, malgré les disputes de plus en plus nombreuses, les cris, les larmes, les cris encore. C'était Bonnie et Clyde, avec moto en plus. C'était sympa, douloureux par moments, mais sympa. Puis il y eut le deal de trop. Ils étaient tous partit « régler une affaire », ce qui la mettait de côté. Elle attendait, comme toujours, de le voir rentrer en vie. Mais ce coup-ci, ce ne fut pas le cas. Et après, c'est devenu nébuleux. Des gars disaient qu'il était disparu, d'autres étaient persuadés qu'il avait été arrêté par les flics, on le pensa même mort à un moment. Et Callie? Elle se ferma de suite comme une huître et quitta le groupe dans l'heure qui suivit. Non sans enfouir tout ce qui la disparition de Brent lui fouta au visage au passage.
Dimitri J. R-Queen - le badass, le "patron"
Dimitri est le nouveau patron de Brent. Le mec bien naïf qui devait à la base servir de couverture, qui devait lui donner un boulot bien typique pour un mec tout autant normal et pas se poser de questions au passage sur les vraies raisons qui font que le Whitely a remit les pieds en ville. Mais à la place, Dim devient un brin suspicieux, face à Brent, une fois que le blond commence vraiment à bosser pour lui. Il remarque les retards, les blessures parfois nombreuses, il lui crie dessus quelques fois aussi parce que hey, on le prendra pas pour un con non plus, l’ancien inspecteur. Et puis voilà qu’après quelques bières, à la fin du boulot, Brent s’ouvre un brin. Pas des masses et Dimitri n’en sait sur papier pas tant que ça, mais Brent lui parle de son amour pour la casse, de son envie de cogner dès qu’il le peut, dès que l’occasion se présente. Dimitri renchérit et même quelques uns de ses potes qui passent par là en rajoutent et voilà que l’idée nait. Créer un fight club à même la cours arrière du Brennan’s. Canaliser la rage à faire autre chose, à se distraire, à se casser la gueule comme des cons. Mais hey, yolo hen.

_________________


« I take myself away. »

I take myself abroad. Making friends with strangers, making enemies of friends. When you're living outside the rules there are no rules to bend. Miles away from the dark days he says if you won't forget me, I won't forget you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Leo A. Whitely
Messages : 516
Date d'inscription : 20/10/2014
Pseudo : betty
Célébrité : Aaron Paul
Crédit : alaska & tumblr


Emploi : Cascadeur, bassiste pour HPATD & co-créateur du Maverick - un resto que personne et tout le monde connaît
love out loud : yolo

Sam 8 Nov - 23:48
iv.  Mes exigences

Bonjour, bonsoir!
   

Déjà, merci de t’être attardé(e) au scénario du mauvais jumeau. J’peux comprendre que d’avoir deux Charlie Hunnam pour le prix d’un ça risque d’être assez troublant, alors n’hésite pas à m’écrire par MP pour me partager ton trouble…  

À la lecture du scénario, j’imagine que tu as compris que Brent est complètement différent de Miccah, qu’il est la mauvaise graine, celui qui a tourné dans une direction noire, violente… mais tellement marrante!    Je vous cacherai pas qu’il est ici pour casser des gueules et régler des comptes, mais si vous avez d’autres grands plans complémentaires pour lui, je suis très, très preneur.  

Pour ce qui est modifiable : l’avatar peut être changé du moment où il y a une ressemblance entre Leo et Brent. Évidemment, si Miccah est pris en premier, ta tronche sera la même que la sienne, c’est ça la magie du cinéma. Sinon, pas mal de trucs peut être changés à travers son histoire, tant que tu suis les quelques lignes ci-dessous.

Ce qui n’est pas modifiable : son boulot pas clair, son histoire avec Isla. Son prénom – quoique je peux être enclin à quelques négociations – son âge, ses divers liens. Ouais, j’ai l’air exigeant comme ça, mais c’est mon bro’ au final et j’ai pas pu faire autrement que de l’imaginer bien parfait!  

Mais bon, voilà. Brent est le mauvais garçon par excellence, la cause perdue, celui qui s’est toujours servi de ses poings pour régler ses affaires et qui s’en est évidemment bien tiré.    Si t’aimes la baston, si t’as envie de passer tes frustrations du quotidien sur ce fo’, si t’es du genre gentil comme tout avec des pulsions de violence bien complexes… alors bienvenue dans la famille Whitely.  

N’hésite pas à me bombarder si tu as des questions!
Merci encore!!
   

_________________


« I take myself away. »

I take myself abroad. Making friends with strangers, making enemies of friends. When you're living outside the rules there are no rules to bend. Miles away from the dark days he says if you won't forget me, I won't forget you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Mar 30 Déc - 17:30

Comment ça j'ai pas le droit à un gros câlin pour mon retour ?
Breeef, ton bro est là ! j'ai craqué sur le scéna.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Leo A. Whitely
Messages : 516
Date d'inscription : 20/10/2014
Pseudo : betty
Célébrité : Aaron Paul
Crédit : alaska & tumblr


Emploi : Cascadeur, bassiste pour HPATD & co-créateur du Maverick - un resto que personne et tout le monde connaît
love out loud : yolo

Mar 30 Déc - 20:44
YEAHHHHHHHH!

J'ai hâte de te lire - et de planifier nos prochains mauvais coups

_________________


« I take myself away. »

I take myself abroad. Making friends with strangers, making enemies of friends. When you're living outside the rules there are no rules to bend. Miles away from the dark days he says if you won't forget me, I won't forget you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Jeu 23 Avr - 18:26
Bonsoir, bonsoir
Je vois cette beauté libre, moi, je saute dessus, voilà. Déjà, je tiens à dire que faire des jumeaux avec la gueule d'Hunnam, c'est une idée carrément magique. :uhu: Et les scénarios avec un caractère de merde et des problèmes de violence - surtout quand je peux les faire cogner partout sans raison   -, j'aime ça. Le Brent, c'est mon dada. J'espère que vous allez tous être contents
Par contre, je poste ma fiche demain, parce que je vais bientôt devoir partir pour une soirée - dont je suis Sam -, donc demain matin, ma fiche sera là et on pourra tous faire des bébés.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Jeu 23 Avr - 20:16
Vu que l'un de mes autres moi est ton souffre-douleur, oui, même avec ce lien j'suis ravie que tu sois là hahaha.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Isla L. Hamilton
Messages : 1212
Date d'inscription : 13/10/2014
Célébrité : Zooey Deschanel
Crédit : Melaaniee & tumblr


Emploi : Rédactrice en chef de YOLO.
love out loud : Soulmates only exist in the Hallmark aisle of Duane Reade Drugs.

Jeu 23 Avr - 23:11
OMG. OMG. OOOOOOOOOOOOMMMMMMMMMMGGGGGGGGGGGG.

Je t'aime déjà de la part de tous mes moiiiiiii
N'hésite pas à me bombarder de mp sur un compte ou l'autre ou TOUS
J'ai siiiiiii hâte de te lire

_________________


« Strike a pose. »
When all else fails and you long to be, something better than you are today. I know a place where you can get away. It's called a dance floor, and here's what it's for. Ladies with an attitude. Fellows that were in the mood. Don't just stand there, let's get to it. Strike a pose, there's nothing to it. ©️ .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://youobviouslylackoriginalitymag.tumblr.com/
Invité

Jeu 23 Avr - 23:54


Mon frère :l: j'étais prêt à aller dormir et j'vois ça. J'vais faire de beaux rêves tiens :p Pareil, n'hésite pas à venir me harceler, j'me ferais un plaisir de te répondre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Ven 24 Avr - 10:05
Ash - J'suis contente d'être là et promis j'tenterai de pas être trop méchante.
Isla - J'vais te mpotter à tout moment et j'vais courir poster ma fiche!
Miccah - T'inquiètes, j'te mpotterai dans la journée
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Callie S.L. Garcia
Messages : 161
Date d'inscription : 04/11/2014
Pseudo : Mom's
Célébrité : Katie Mcgrath
Crédit : Ellya.


Emploi : Tatoueuse dans son propre salon. Chanteuse dans le groupe "HPATD", mais elle vend aussi quelques peintures à l'occasion.
love out loud : « Who will kiss my tears away? You only made them fall and it's crazy to hold on. What I'm holding on is gone. So now I'm closed for love »

Ven 24 Avr - 10:43


La journée commence très bien avec ton arrivée !

_________________
How to save a life ?
Lay down a list of what is wrong, the things you've told him all along and pray to God he hears you. © alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Ven 24 Avr - 10:47
J'vais venir te mpotter bientôt à toi aussi, en fait, vous allez prendre cher dans vos boites MPs les amis! :uhu:
Puis contente de vous rendre tous heureux!
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Mar 23 Juin - 1:54

Est-ce que je peux ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Leo A. Whitely
Messages : 516
Date d'inscription : 20/10/2014
Pseudo : betty
Célébrité : Aaron Paul
Crédit : alaska & tumblr


Emploi : Cascadeur, bassiste pour HPATD & co-créateur du Maverick - un resto que personne et tout le monde connaît
love out loud : yolo

Mar 23 Juin - 3:29
Beau, beau, beau!!!

_________________


« I take myself away. »

I take myself abroad. Making friends with strangers, making enemies of friends. When you're living outside the rules there are no rules to bend. Miles away from the dark days he says if you won't forget me, I won't forget you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Mar 23 Juin - 3:48
Vouaiiis j'sais Charlie quoi ...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
 :: The sun is shining like you knew it would. :: Les scénarios
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [M] ▲ CHARLIE HUNNAM - Cause most of our feelings, they are dead.
» (M/LIBRE) CHARLIE HUNNAM
» (M) Charlie Hunnam (avatar très négociable) - Borderline? so... you mean you're crazy?
» (M) Charlie Hunnam - against all odds...
» ♦ but i'll ride home laughin' (charlie)